Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Construction > Chantiers et travaux > Chantiers bâtiments

Construction

Chantiers et travaux

Chantiers bâtiments

Bâtiment des lits 2 - le canton construit pour vous

À partir de début 2016, ce nouveau bâtiment (BDL2) offrira aux patients des Hôpitaux universitaires de Genève des conditions d’accueil optimales dans des chambres à un ou deux lits. Il répondra aux normes les plus exigeantes en matière de sécurité, d’équipements et d’environnement. Concrètement, 368 lits destinés à la médecine aiguë prendront place dans les 11 étages hors sol. Aux alentours du futur bâtiment seront aménagés des espaces publics ouverts et conviviaux.

de juillet 2011 à décembre 2015
Durée prévue des travaux
mars 2016
Mise en service
245 millions de francs
Coût du chantier
adopté par le Grand Conseil le 19 novembre 2010 (loi 10703)
Crédit
40’955 m2
Surface brute du bâtiment
157’400 m3
Volume du bâtiment

Le nouveau bâtiment des lits est édifié à l’angle de la rue Alcide-Jentzer et du boulevard de la Cluse, face à la Maternité.

Illustration Bâtiment des lits 2 image de synthèse

Il mettra à disposition 196 chambres de un et deux lits, réparties dans 14 unités de soins, et permettra en outre de regrouper le service des soins intensifs et d’étendre le bloc opératoire (6 salles d'opération supplémentaires). Il offrira de grandes loggias et des installations sanitaires spacieuses.

La façade donnant sur la rue Alcide-Jentzer permettra d’aménager une entrée complémentaire et sera agrémentée d’une vaste esplanade publique. Le chantier du BDL2 permettra ainsi de valoriser considérablement l’espace public environnant au profit des visiteurs et des habitants du quartier.

Contraintes spécifiques

Parmi les nombreux défis qu’il faut relever dans le cadre de ce chantier complexe et sophistiqué, il y a la nécessité de perturber le moins possible le fonctionnement des structures voisines de l’hôpital. Diverses mesures sont ainsi prises pour le confort des patients et du personnel. Par exemple, toutes les étapes de bétonnage en contact avec les bâtiments existants sont exécutées en béton autoplaçant, qui permet d’éviter le bruit et les vibrations lors de sa mise en place dans les coffrages. De même, lors des travaux de terrassement, la diffusion de la poussière est réduite par un arrosage systématique.

Programme des locaux

Le BDL2 se caractérise par son emprise réduite au niveau du sol par rapport aux étages (bâtiment en «champignon»). Cette géométrie permet de construire par-dessus les bâtiments OPERA et le Centre de voirie, sans prendre appui sur ces ouvrages qui n’ont pas été conçus pour supporter des charges supplémentaires.

Trois niveaux de sous-sols accueilleront 47 places de parking, des locaux techniques, des vestiaires et un garage à vélos.

Le rez-de-chaussée se composera du hall d'entrée, de la cafétéria et d’une zone commerciale. Le hall donnera un accès facile à toutes les fonctions de l'hôpital: transport et admission des patients, espaces collectifs, accès aux unités de soins, logistique, etc.

Le niveau P comprendra principalement six salles d’opération et les soins intensifs. Le niveau O servira à des activités diverses liées au caractère universitaire des HUG (locaux de réunions et séminaires, bibliothèques, amphithéâtre). Le niveau 1, qui soutiendra les charges des sept niveaux supérieurs, assurera la continuité entre la terrasse-jardin du bâtiment OPERA et le BDL2. Il accueillera des bureaux pour le corps médical.

Les sept étages d'hospitalisation (niveaux 2 à 8) formeront la partie supérieure du BDL2. Chaque étage des niveaux 2 à 8 comprendra deux unités de soins de quatorze chambres à deux lits chacune. Aux niveaux 2, 3 et 5, trois chambres seront transformées en secteur de soins continus. Dans chaque unité, les chambres seront disposées autour d'un poste de soins, de manière à permettre une surveillance optimale des chambres et des entrées et sorties de l'unité. Des loggias accessibles aux patients et aux visiteurs apporteront de la lumière naturelle au centre du bâtiment.

Concept énergétique

Le BDL2 vise une très haute performance énergétique: 56% des besoins en chaleur proviendront de récupération d'énergie et 13% des panneaux solaires. Seuls 31% des besoins devront être couverts par le réseau d'eau surchauffée des HUG.

La lumière du jour, largement diffusée par les loggias et de larges baies vitrées, sera considérée comme la source d’éclairage principale. L’eau de pluie sera utilisée pour alimenter les chasses d’eau des WC ou pour arroser et nettoyer le parking. D’autres moyens d’économies d’énergie s’y ajoutent, tels que 500m² de panneaux solaires ou une ventilation naturelle. Les matériaux de construction et leur traitement sont soumis à des impératifs écologiques élevés. Des toitures végétalisées permettront de réguler l'impact environnemental.

Projet de loi

MANDATAIRES
République et canton de Genève (DF)
Maîtrise de l’ouvrage
Brunet-Saunier: J. Lucan, O. Seiler, G. Zimmerli
Architectes
Burckhardt+Partner SA
Architecte partenaire
Thomas Jundt Ingénieurs Civils SA
Ingénieur civil
Tecnoservice Engineering SA
Ingénieur CVC MCRG
Emmer Pfenninger Partner AG
Ingénieur façade
Ingénieurs Scherler SA
Ingénieur sécurité
Gartenmann Engineering AG
Ingénieur acoustique et physique du bâtiment
Groupement TDBL SA p.a. Techdata SA
Planificateur Conseil
J.-C. Wasser SA
Géomètre
GADZ Géotechnique Appliquée Dériaz SA
Ingénieur géotechnique
CITEC avec CSD
Ingénieur conseil transport
Alter Ego SA
Ingénieur environnement
Orqual SA
Ingénieurs sécurité de chantier

haut de page