Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Sécurité et économie

Actualités

2017 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | août | septembre | octobre
2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008


06.03.2017 - Bilan 2016 de l’office cantonal de la population et des migrations (OCPM)

A fin décembre 2016, la population résidente totale du canton s’établit à 493’706 habitants. Avec une volonté affirmée d’améliorer les conditions cadres offertes par le canton de Genève, l’office cantonal de la population et des migrations a donné, en 2016, la priorité à la poursuite des réformes engagées dans le domaine des naturalisations ainsi qu’à la simplification et l’amélioration des prestations aux usagers. En matière d’intégration, des nombreux projets ont été mis sur pied afin de répondre au défi de l’employabilité des étrangers.

Après deux années de très forte croissance, l’augmentation de la population ralentit nettement en 2016, avec 3’128 résidents supplémentaires contre 8’033 l’année précédente. Les étrangers résidants dans le canton représentent 40.5% de la population, alors qu’ils étaient 41.2% en 2015. Ce recul exceptionnel s’explique par un solde migratoire plus faible cette année et par la hausse des naturalisations.

Les réformes entreprises afin d’améliorer l’efficience de l’ensemble du processus de naturalisation ainsi que l’information aux candidats ont porté leurs fruits. Les 6’235 personnes résidant dans le canton ayant acquis la nationalité suisse, dont 5’537 par naturalisation ordinaire, en témoignent. En outre, le délai de traitement des procédures ordinaires a atteint l’objectif fixé de 18 mois.

Votée en fin d’année, la loi sur l’optimisation des prestations de l’OCPM doit permettre, en particulier au Service étrangers, d’accroître, tant qualitativement que quantitativement, sa capacité de traitement. Elle vient compléter les mesures d’amélioration et de simplification déployées en 2016 telles que l’outil de suivi en ligne des dossiers déposés ou les e-démarches avec paiement en ligne pour les autorisations frontalières et les demandes d’attestation. A terme, toute une série de prestations délivrées par l’office devrait être automatisée et permettre des gains de productivité et une amélioration du service rendu aux usagers.

En matière d’intégration des étrangers, le Bureau de l’intégration a poursuivi le déploiement de sa feuille de route dans les huit domaines d’action définis par le programme d’intégration cantonal. Une attention particulière a été portée au domaine de l’employabilité des étrangers, puissant facteur d’intégration. Parmi les projets conduits en 2016, plusieurs ont concerné spécifiquement les personnes relevant du domaine de l’asile à l’image de la permanence d’information "emploi-formation", de la simplification des procédures d’engagement des titulaires de permis F ou encore le projet Horizon Académique mené en collaboration avec l’Université de Genève.

Afin de contribuer au maintien de l’attractivité du canton, l’office entend poursuivre en 2017 ses actions d’optimisation et d’amélioration des prestations et renforcer les mesures d’intégration en faveur des étrangers qui bénéficient in fine à l’ensemble de la communauté.

 

Pour toute information complémentaire : Mme Nathalie Riem, responsable de la communication, OCPM, DSE, tél. +41 22 546 48 86

Liens et document utiles