Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Égalité femmes-hommes > Violence > Prévention des mariages forcés

Égalité femmes-hommes

prévention des mariages forcés

Manuel à l'intention des professionnel-e-s : Projet de vie – Vie en projet. Mariage si je veux !

Carte du réseau des institutions en lien avec la problématique des mariages forcés dans le canton de Genève

Mallette pédagogique sur les mariages forcés
Ces documents sont disponibles en prêt à la bibliothèque Filigrane : 67 rue de la Servette, 1202 Genève
Sous forme de mallettes (1 emprunt pour tous les documents) ou séparément.
Pour les enseignant-e-s, la durée du prêt peut être adaptée.

Loi fédérale

Août 2013: Modification partielle des directives de l'ODM "I. Domaine des étrangers"

1.7.2013: l'entrée en vigueur de la loi fédérale concernant les mesures de lutte contre les mariages forcés

Campagne de prévention des mariages forcés dans le canton de Geneve, 2010-2012 Rapport d'évaluation et pistes de réflexion

En collaboration avec de nombreuses institutions genevoises, le bureau de la promotion de l'égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques (BPEV) a mené à bien une campagne inédite de prévention des mariages forcés qui s'est déroulée dans notre canton entre 2010 et 2012.

La problématique des mariages dits "forcés" fait l'objet, dans plusieurs cantons romands dont Genève, d'une campagne de sensibilisation ayant pour but de fournir aux professionnel-le-s de l'enseignement, du social et de la santé, les moyens de comprendre, de repérer et d'agir sur ce sujet avec des jeunes.

Pour en savoir plus sur le contexte et le cadre d'actions de la campagne genevoise :

Dans ce cadre, le BPEV diffuse une courte brochure qui fournit les principales informations sur le sujet. Les brochures sont disponibles, gratuitement et sur commande, en petit format cartonné.

Le BPEV met également à disposition des professionnel-le-s du social et de l'enseignement des moyens pédagogiques pour aborder la question des mariages forcés avec des jeunes gens de l'âge du secondaire I ou II:

  • Performance de danse hip-hop "Parlons d'amour" d'une durée de 30 minutes (payant). Cette chorégraphie est suivie de 15 minutes de discussion avec le public, une représentante du BPEV et les membres de la troupe. Les institutions intéressées peuvent s'adresser au BPEV.

Le visionnement du spectacle peut être précédé par un travail des jeunes gens sur la base d'un dossier pédagogique qui propose des activités à mener en lien avec ce thème, dans le cadre d'une classe ou d'un secteur d'animation. Le dossier pédagogique peut aussi être utilisé indépendamment du spectacle "Parlons d'amour".

Mariages forcés

Les mariages forcés constituent une grave violation des droits humains. Selon l'article 16, 2e alinéa de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948), le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux. D'autres dispositifs de droits humains, comme la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF) garantissent les libertés fondamentales.

La Suisse, comme d'autres pays européens, s'est engagée au niveau international dans la lutte contre les mariages par contrainte, notamment par le biais de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF).

Site internet d'information pour la Suisse

Mariages-forces.ch