Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Enseignement primaire > Lutte contre l'échec scolaire

Enseignement primaire

Lutte contre l'échec scolaire

 

L'école genevoise intensifie sa lutte contre l'échec scolaire. Les premiers acquis sont déterminants dans le parcours des élèves. Trois projets phares sont conduits dans ce sens dans l'enseignement primaire:

Ces nouveaux axes de l'organisation de l'enseignement primaire visent à renforcer la collaboration de toutes les actrices et tous les acteurs (parents, communes, associations, administration...) et ainsi répondre efficacement aux nouveaux enjeux de l'école genevoise. Il s'agit d'une manière générale d'améliorer et d'entretenir le climat de confiance autour et à l'intérieur de l'école.

Moyens différenciés

L'organisation de l'enseignement primaire permet la mise en oeuvre des moyens différenciés selon le contexte social de l'école.

Les élèves en difficulté doivent pouvoir bénéficier de mesures d'accompagnement. Il s'agit de permettre à l'élève qui passe d'un degré à l'autre, par tolérance ou par dérogation, de combler ses lacunes. La nouvelle organisation de l'enseignement primaire a pour objectif de développer ces mesures d'accompagnement parfois encore insuffisantes.

Dans les écoles du Réseau d'enseignement prioritaire (REP), des éducateur-trice-s soci-ales-aux interviennent pour soutenir la socialisation et l'intégration des enfants dans l'école. Ces professionnel-le-s ont aussi pour mission de soutenir le rôle éducatif des familles. En intégrant le REP, l'équipe enseignante s'engage dans un projet commun pour une durée de trois ans avec une direction d'établissement proche de son action. Le projet se fonde sur les apprentissages avec, en priorité, celui du français, la maîtrise de la langue étant la principale clef d'accès à tous les savoirs.

Etudes surveillées

De la 3P à la 8P, des études surveillées peuvent être ouvertes après les heures de classe en fonction des besoins scolaires des élèves. Les études surveillées durent 1 heure, de 16h à 17h. Elles permettent aux élèves d'effectuer leurs devoirs avec l'aide d'un-e enseignant-e.

La durée des devoirs à domicile varie, selon l'âge, entre une demi-heure par semaine en 3P et trois heures par semaine en 8P. Ces durées peuvent fluctuer en fonction des activités en classe et des besoins des élèves. Afin de développer leur autonomie, les élèves doivent pouvoir effectuer seuls leur travail à la maison.

haut de page