Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Main-d'oeuvre étrangère > Toutes procédures > Etats tiers - Premier emploi pour résident

MAIN-D'OEUVRE ETRANGERE

Procedures - autorisations de travail - Etats tiers

Premier emploi pour résident

  • Les titulaires d'un permis B au titre du regroupement familial avec le titulaire principal d'un permis B durable peuvent exercer une activité lucrative et changer d'emploi sans se soumettre à une procédure d'autorisation supplémentaire.
  • Les titulaires d'un permis L au titre du regroupement familial ne peuvent commencer une activité lucrative salariée et changer d'emploi que s'ils sont dûment autorisés à le faire. L'employeur doit déposer au service Etrangers une demande d'autorisation (formulaire M), accompagnée du curriculum vitae du travailleur, de son diplôme et certificats de travail, ainsi que d'une copie du contrat de travail.

    La demande fait l'objet d'un examen par le service de la main-d'œuvre étrangère.

    L'exercice d'une activité lucrative indépendante est interdit.

  • Les titulaires d'un permis F (admission provisoire) ou N (requérants d'asile) ne peuvent commencer une activité lucrative salariée et changer d'emploi que s'ils sont dûment autorisés à le faire. L'employeur doit déposer au service Etrangers une demande d'autorisation (formulaire M), accompagnée d'une copie du contrat de travail.

    La demande fait l'objet d'un examen par le service de la main-d'œuvre étrangère.

    Les titulaires d'un permis F (mais non N) peuvent déposer une demande en vue d'exercer une activité lucrative indépendante. Celle-ci fait l'objet d'un examen par le service de la main-d'oeuvre étrangère.