Page d'accueil de geneve.ch

Site officiel de l'Etat de Genève

Home | Recherche | Annuaires | Départements | Conditions d’utilisation  
 

Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie / Office du patrimoine et des sites

 

PATRIMOINE ET SITES

  Accès au menu de navigation simplifié
Inventaire des Monuments d'Art et d'Histoire Service des Monuments et des Sites Service Cantonal d'Archéologie Conservateur Cantonal des Monuments

Inventaire des monuments d'art et d'histoire du canton de Genève IMAHGE

 
¬ ACCUEIL  
¬ NOTRE SERVICE  
¬ L' INVENTAIRE  
¬ NOS PROJETS  
PROJETS ASSOCIES  
¬ VIDEOS  
   

Projets associés

* Étude de la maison rurale
 
couverture de la maison rurale

Le canton de Genève conserve un riche patrimoine rural, malgré un territoire exigu et la forte emprise de la ville et de sa banlieue. Cette campagne, plutôt fertile, fut très tôt dévolue à la polyculture, champs, prés, vignes, vergers et jardins potagers se côtoyant jusqu'au début du XIXe siècle au sein d'une même exploitation.

Les plus anciennes maisons paysannes conservées datent des XVe-XVIe siècles. Elles présentent déjà les caractéristiques qui perdureront jusqu'au début du XIXe siècle

(pour en savoir plus...)
 
photo de Satigny

Satigny, Peney-Dessous. Photographie ancienne, Vers 1922
(Ville de Genève.CIG)

Du XVIe au XVIIIe siècle, l'importance de la maçonnerie, la sobriété du décor, les toits peu pentus couverts en tuiles creuses et les escaliers extérieurs rapprochent cette architecture de celle du sud, influencée par la culture latine. Par la suite, la maison paysanne traditionnelle évolue et se transforme considérablement, afin de répondre à de nouvelles exigences et d'autres modes d'exploitation.
 
Ce riche patrimoine, aujourd'hui pleine transformation sous la double pression de l'urbanisation et des mutations de l'agriculture moderne, a fait l'objet d'un inventaire scientifique entre 1997 et 2006. Ce travail a abouti à un ouvrage richement illustré qui relate l'histoire des maisons rurales genevoises et de leur environnement, en multipliant les approches.
Cet inventaire s'inscrit dans la série nationale, forte d'une trentaine de volumes, conduite par la l'Étude de la maison rurale en Suisse, organisme qui émane de la Société Suisse des Traditions Populaires . La recherche s'appuie sur un recensement informatisé systématique de quelque 7 500 édifices et sur des recherches d'archives.

la pastorale

Pregny-Chambésy, En Morillon, ancienne maison Brelaz. Dépendance élevée en 1832, écurie partiellement réaménagée dans les années 1880, avec des carreaux de faïence, des mangeoires en calcaire de Saint-Triphon, des stalles bordées de colonnettes et un sol en briques posées de chant
(Etat de Genève, OPS, photo Charles Weber).

la charpente de cartigny

Cartigny, rue du Temple 40. Dépendance agricole postérieure à 1860, avec une charpente inspirée de celle dite à la Philibert De l'Orme
(Etat de Genève, OPS, photos Charles Weber).

 
image d'elevateur de cologny

Cologny, La Vigne Blanche, rte de Vandoeuvres 13. Treuil de l'élévateur à char, encore utilisé de nos jours
(Etat de Genève, OPS, photo Charles Weber).

 
images de Neydens

Neydens (actuellement en France, Haute-Savoie), plan cadastral de 1717. Rangée de maisons contiguës
(Etat de Genève, AEG)

Photo du Lignon

Vernier, Le Lignon, rte du Bois-des-Frères 51. Dépendances de maison de maître attestées en 1837, ayant conservé leur vocation agricole à proximité des barres d'habitation de l'ensemble du Lignon
(Etat de Genève, OPS, photo Charles Weber).

haut de page haut de page