Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Solidarité internationale

Les projets

2010

2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008

Décembre
Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains/ FIFDH

Le Conseil d'Etat a approuvé la convention de subventionnement pour les années 2011 à 2014 entre le département de la sécurité, de la police et de l'environnement, le département de l'instruction publique, de la culture et du sport, la Ville de Genève et l'association du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains. L'engagement de l'Etat porte sur une aide financière de 630'000 francs, répartie sur 4 années. A travers cet acte, le canton de Genève entend formaliser une collaboration qui a commencé en 2003 et qui depuis lors, ne s'est jamais démentie.

Chaque année, le FIFDH propose, durant 10 jours et en parallèle à la session principale du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, une sélection d'une quarantaine de films traitant des violations des droits humains dans le monde, selon le concept « un film, un sujet, un débat ». Le FIFDH développe également un programme pédagogique destinés aux élèves et étudiants de Genève.

Le soutien du Canton de Genève s'inscrit dans le cadre des lois sur l'instruction publique et le financement de la solidarité internationale et dans celui de leur engagement en faveur de la promotion de la paix et des droits humains.

La 9ème édition aura lieu du 4 au 13 mars 2011.
http://www.fifdh.org/

haut de page


Black Movie, Genève/Festival de Films

Affiche du Festival de Films de Black MovieLe Conseil d'Etat a approuvé la nouvelle convention de subventionnement 2011-2014 entre le département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP), le département de la sécurité, de la police et de l'environnement (DSPE) ainsi que la Ville de Genève et l'association Sirocco, portant sur le financement du festival Black Movie. L'aide financière de l'Etat se monte à 500'000 F répartis sur 4 années.

A travers cette convention, qui définit les modalités d'octroi des subventions accordées, le canton de Genève entend renouveler son soutien pour les quatre années à venir à une manifestation de qualité, laquelle a pour vocation d'explorer les cinématographies des autres mondes - en particulier les films des continents du Sud - et d'encourager le public genevois, et notamment les enfants et les adolescents, à s'ouvrir à d'autres langages et d'autres réalités sociales et esthétiques. La nouvelle convention prévoit de porter une attention particulière aux productions d'Afrique noire.

Par cet engagement, le DSPE remplit l'une de ses missions qui vise à informer et sensibiliser le public aux problématiques des pays en développement.

Edition 2011 : du 10 au 20 février 2011
http://www.blackmovie.ch/off/fr/index.php

haut de page


Engagement du canton de Genève en Haïti

Presqu'une année après le séisme qui a durement frappé Haïti, la situation du pays demeure catastrophique et la détresse humaine énorme, la majeur partie de la population continuant à vivre dans des conditions de survie très difficiles. L'épidémie de choléra, qui s'est déclarée dans le courant du mois d'octobre 2010 et n'a cessé de semer son lot de victimes, a encore envenimé une situation déjà précaire.

Le canton de Genève a, tout au long de l'année 2010, participé à l'élan de solidarité soulevé par cette catastrophe et participé au financement de plusieurs projets d'aide humanitaire en Haïti. Ces trois derniers mois, il a accordé un soutien financier à plusieurs associations déjà présentes en Haïti pour un montant total de 480'000F. Les actions d'aide d'urgence développées concernent non seulement la lutte contre l'épidémie de choléra mais aussi le soutien psychosocial et nutritionnel à des enfants sinistrés en situation de grande vulnérabilité et l'équipement d'école pour la relance de l'enseignement.

Nouvelle Planète : Déblayage de cours et équipement permettant la réouverture de 10 écoles de Port-au-Prince touchées par le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, 60'000F.

Lumière pour Haïti : Aide alimentaire pour Haïti destinée à quelque 1000 élèves de 6 écoles et 43 boursiers de l'enseignement supérieur, 60'000 F.

Médecins du Monde : Réponse à l'épidémie de choléra en Haïti dans la région goâvienne par la mise en place d'un centre de traitement du choléra à Grand -Goâve, 200'000 F.

Caritas : Sensibilisation au niveau scolaire pour la prévention contre la propagation de l'épidémie du choléra, dans 12 écoles et leur entourage dans le département de l'Artibonite, foyer de l'épidémie, 100'000 F.

Terre des Hommes Suisse : Urgence Haïti 2010 - projet « Ansanm N'a Rive » de soutien à 8 associations locales engagées dans des projets de réhabilitation d'enfants sinistrés en situation de vulnérabilité accrue, 60'000 F.

haut de page


Convention de subventionnement entre le canton de Genève et l'Appel de Genève (AG)

Le Gouvernement a octroyé un montant total de 600'000F sur trois ans (2010 - 2012) à la Fondation de l'Appel de Genève dans le cadre d'une convention visant à soutenir les projets que l'AG mène dans différents pays autour de la problématique particulière du genre et de la protection des femmes et des jeunes filles victimes de violence à l'intérieur ou à l'extérieur des groupes armés non-étatiques.

L'AG a initialement été créée en 2000 pour engager des acteurs armés non-étatiques (groupes rebelles, gouvernements non reconnus, mouvements de libération, etc.) à renoncer à l'utilisation de mines antipersonnel par la signature de l'Acte d'Engagement de l'AG, dont l'État de Genève est à la fois cosignataire et dépositaire.

Depuis quelques années, fort de son expérience et de ses contacts, l'AG a élargi son mandat à de nouvelles problématiques, dont celle de la protection des femmes et des jeunes filles dans les contextes de conflits armés. A terme, il s'agit également pour l'AG d'obtenir des acteurs non-étatiques qu'ils s'engagent publiquement sur cette question afin qu'ils respectent les standards du droit international humanitaire.

haut de page


Soutien aux Sud Soudanais de retour dans leur région d'origine

L'Etat de Genève a décidé d'accorder une aide d'urgence de 50'000 F à la Croix Rouge Suisse pour son projet d'assistance aux Sud Soudanais de retour dans le comté de Mayendit, dans l'état d'Unity. Ces personnes qui, à l'époque de la guerre, s'étaient déplacées dans le nord du pays, sont rentrées chez elle avec la promesse d'être aidées dans leur installation. Mais elle se retrouvent sur des parcelles, sans rien et notamment sans accès à l'eau. Ce projet d'approvisionnement en eau potable, de distribution de produits non-comestibles de base et de promotion de l'hygiène, d'une durée de 3 mois, bénéficiera à plusieurs milliers de personnes.

haut de page


Aide d'urgence pour les victimes des inondations en Afghanistan

Le canton de Genève octroie une subvention de 32'991 francs à la fondation Terre des Hommes Lausanne pour soutenir les actions d'assistance immédiate qu'elle mène à l'est de l'Afghanistan, dans la province de Nagrahar, une région fortement touchée par les pluies torrentielles qui ont affecté le Pakistan durant l'été 2010. Ce projet, qui s'adresse à 5383 enfants et 3076 adultes membres de leur famille, prévoit la distribution de nourriture (riz, farine, huile, sel, légumineuses) et de produits non comestibles (tentes, couvertures, kits d'hygiène, kits familiaux); l'accès aux soins de santé et la création de deux espaces "Child Friendly" (espace récréatif) dans les villages où la fondation TdH a déjà monté des comités de protection de l'enfance.

haut de page


Prévention des risques de catastrophes naturelles au Vietnam

Le gouvernement a octroyé un montant de 180'000 francs pour 2010 à la Croix-Rouge Suisse (CRS) afin de financer la construction de vingt maisons jumelles résistantes permettant de faire face aux tempêtes et aux inondations dans le village de Ho Gui, au Vietnam.

Initialement situé dans la région du delta du Mékong, régulièrement touché par des catastrophes naturelles, le village de Ho Gui a été totalement détruit en 1997 par le typhon Linda. Dès 2004, la CRS a initié la reconstruction du village dans une zone sûre, non soumise à l'érosion, en collaboration avec les autorités locales. Depuis, 235 maisons anti-typhons ainsi qu'une école ont été construites.

Le projet financé par le canton a pour finalité de reloger les derniers ménages pauvres, qui ne sont pas encore en lieu sûr, ainsi que d'améliorer les conditions de vie des populations les plus précarisées du village grâce à la mise en place d'activités génératrices de revenu (installation pour le séchage du poisson, bassin de pisciculture, atelier couvert pour la réparation des filets et pour la réparation des bateaux).

haut de page


Soutien aux initiatives de prévention de la torture en Asie-Pacifique

Le Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 458'074 francs sur trois ans (2010-2012) à l'Association pour la prévention de la torture (APT) afin de soutenir les initiatives nationales et régionales de prévention de la torture en Asie-Pacifique, plus précisément aux Maldives, au Népal, en Thaïlande, aux Philippines ainsi qu'en Indonésie.

Le projet vise à soutenir les initiatives nationales de prévention de la torture dans ces pays, avec des activités qui varient selon le niveau d'avancement de la cause. Ainsi, aux Maldives, l'APT entend notamment continuer à soutenir les mécanismes de prévention déjà en place, alors que dans les autres pays, l'association vise à renforcer les systèmes d'administration de la justice et à améliorer la transparence et l'accès aux lieux de privation de liberté à des acteurs externes.

Le projet entend également soutenir la mise en place d'un système régional efficace de protection et de promotion des droits humains ainsi qu'à former un nombre important d'Etats en vue de la ratification du Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la torture.

haut de page


Novembre
Fonds cantonal de lutte contre la drogue

Le canton de Genève octroie un soutien financier pour deux projets de lutte contre la drogue. L'aide financière, d'un montant total de 70'367 F, est répartie entre deux associations qui œuvrent dans des régions géographiques très touchées par la problématique de la drogue, la Thaïlande et le Cambodge. Les deux projets s'adressent à des enfants largement exposés aux problèmes de drogue. Ils visent à les protéger en les sensibilisant aux dangers des circuits de la drogue et en leur donnant l'accès à l'éducation pour un meilleur avenir.

Fondation Goutte d'eau – a child support network : Soutien éducatif et professionnel aux jeunes défavorisés et vulnérables de Neak Loeung, au Cambodge, 33'367 F.

Le Sourire de Chiang Khong : Soutien au « Foyer du sourire » pour les enfants démunis du Triangle d'Or, en Thaïlande, 33'000 F.

haut de page


Production de bâtons de purée de manioc à Kinshasa pour le marché local et pour l'exportation en Europe

L'Etat de Genève accorde un soutien de 31'000 F à Essaim, incubateur d'entreprises de la Chambre de l'économie sociale et solidaire. L'objectif du projet est l'implantation d'une coopérative de production de bâtons de purée de manioc à Kinshasa, avec les équipements nécessaires (purificateurs d'eau, malaxeurs, générateurs, système d'emballage sous vide), pour assurer une qualité élevée des produits, dans le but de procurer un revenu à 30, puis 100 familles (de 3 à 12 villages), grâce à la vente sur le marché local (Kinshasa) du manioc et à l'exportation en Europe du produit fini.

http://www.essaim.ch/

haut de page


Construction d'une case de soins dans le village de Gazelle au Sénégal

L'Etat de Genève a octroyé une aide de 20'000 F à l'association Cayla solidaire pour la réalisation d'un projet de classe solidaire qui prévoit la construction d'une case de soins. Ce projet poursuit un double but: celui de répondre aux besoins d'une population locale pour lui permettre un meilleur accès aux soins de base et celui de sensibiliser des jeunes de chez nous aux questions de développement et aux échanges culturels et solidaires. Tout au long de l'année, les élèves d'une classe de 9ème du CO Cayla, soutenus par leurs professeurs, vont travailler sur des thèmes liés à leur projet, s'investir activement dans la recherche de fonds et participer pendant quelques jours à la construction de la case de soins, pendant leur voyage d'étude au Sénégal.

haut de page


Soutien à l'enfance démunie en Colombie

Le gouvernement a octroyé un montant total de 156'400 francs sur trois ans (2010-2012) à la Fondation Vivamos Mejor. Ce soutien financier a pour but de financer un projet de promotion de l'éducation et de la santé auprès des enfants de familles déplacées ou défavorisées du quartier de San José, dans l'arrondissement de Bosa, au sud de Bogota (Colombie).

Soutenu par les autorités locales, le projet vise à répondre au manque d'infrastructures pour la formation, dont la conséquence est que la moitié des enfants et jeunes du quartier ne sont pas scolarisés.

Le programme permettra à ces enfants d'accéder au système de formation public via la mise en place d'une école maternelle pour les plus petits et de classes relais pour celles et ceux qui sont déscolarisé-e-s. Il prévoit également de soutenir les parents dans leurs démarches administratives afin de leur permettre d'accéder aux services de santé. Enfin, il entend sensibiliser les parents aux questions civiques, sanitaires et de violence domestique.

haut de page


Soutien à la lutte contre la « maladie du sommeil »

Le Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 600'000 francs sur trois ans (2010-2012) à la fondation DNDI (Drugs for Neglected Diseases Initiative) pour financer un projet médical visant à réduire le taux de prévalence de la trypanosomiase humaine africaine. Connue également sous le nom de « maladie du sommeil », la trypanosomiase humaine africaine est une maladie parasitaire qui, en l'absence de soins, conduit à une issue fatale.

Ce programme permettra d'évaluer la tolérance, la faisabilité et l'efficacité de l'administration d'un nouveau traitement combiné (nifurtimox et éflornithine) contre cette maladie et de promouvoir son utilisation dans les pays d'Afrique. Le projet comprend une étude scientifique ainsi que des activités de formation et de soins visant à faciliter la mise en œuvre et l'accessibilité du traitement au plus grand nombre.

Créée en juillet 2003, notamment par Médecins sans frontières et l'Institut Pasteur, la fondation DNDI a pour objectif de développer des médicaments pour soigner les maladies négligées telles que la maladie du sommeil, le paludisme ou le kala-azar (leishmaniose viscérale).

haut de page


Tambour Battant Festival - 5ème édition

Le canton de Genève accorde un soutien financier de 18'790 F au Tambour Battant Festival pour la réalisation d’un court-métrage traitant de la problématique des étudiants africains en Suisse romande et de leur retour au pays après l’obtention de leur diplôme. Tourné par deux jeunes réalisateurs, le film donne la parole à trois étudiants ou ex-étudiants africains: un Camerounais formé en Suisse romande de retour dans son pays d'origine, un Sénégalais également formé en Suisse qui a émigré au Canada, faute d’obtenir une autorisation de séjour en Suisse et une étudiante tchadienne nouvellement arrivée en Suisse qui confie ses rêves et fait part de ses sentiments vis-à-vis du pays d’accueil. Ce court-métrage, programmé le 27 novembre 2010 au CAC Voltaire,  sera suivi d'un débat.

http://www.tambourbattant.org/

haut de page


Développement d'une école supérieure de soins infirmiers en Tanzanie

Le gouvernement a octroyé un montant total de 518'226 francs sur trois ans (2010-2012) aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) pour financer le développement d'une école supérieure de soins infirmiers à Mbozi, en Tanzanie.

Le projet, mené avec le soutien du ministère tanzanien de la santé et de la sécurité sociale, entend ainsi répondre au manque de personnel soignant dans ce pays et y préserver un niveau d'enseignement de qualité.

La formation des enseignant-e-s en charge du projet sera assurée par le personnel des HUG. Les cycles de formation se dérouleront sur trois années, avec quarante élèves infirmiers et infirmières formé-e-s par volée. L'enseignement aura lieu dans des locaux de l'hôpital de Mbozi, aménagés en salle de cours pour l'occasion. Le personnel des HUG profitera également de son passage pour contribuer à améliorer la qualité des soins dans l'hôpital.

haut de page


Formation aux droits des réfugiés climatiques

Le Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 364'000 francs sur trois ans (2010-2012) à l'organisation Displacement Solutions pour financer un projet de formation aux droits des déplacés climatiques au Bangladesh, à Kiribati et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le projet permettra de sensibiliser et d'informer les autorités locales et les communautés, en partenariat avec les organisations d'îles et de pays côtiers affectés par la montée des eaux induite par les changements climatiques.

Displacement Solutions élaborera notamment, dans le cadre de ces modules de formation, du matériel informatif sur la question du droit au logement, à la terre et aux biens des personnes déplacées.

Ces formations visent à répondre à la sensibilisation nécessaire des gouvernements et de la société civile des pays cités ainsi qu'à la nécessité de développer des capacités politiques, économiques et sociales, ceci afin de trouver des solutions durables aux nombreux défis posés par les déplacements humains consécutifs aux changements climatiques.

haut de page


Soutien aux victimes des inondations au Pakistan

Le canton de Genève a décidé d'apporter une aide humanitaire de 200'000 francs pour soutenir des interventions d'urgence menées par Handicap international Suisse (HI) au Pakistan suite aux graves inondations survenues cet été, les plus importantes subies par le pays depuis 80 ans. Le financement permettra d'élargir les activités humanitaires de HI dans la province du Khyber Pashtukhaw afin de garantir l'accès à l'eau potable à près de 100'000 personnes et d'améliorer leur environnement sanitaire (déblayage, assainissement, réparations). De plus, il contribuera à mettre en place une distribution de kits d'hiver, destinés en particulier à 3000 familles en situation de vulnérabilité (personnes en situation de handicap, familles dont le chef est un enfant, femmes enceintes). Handicap international est présent au Pakistan depuis 2005.

haut de page


Octobre
Protection et assistance aux enfants migrants rapatriés, victimes de trafic de personnes au Honduras

Le canton octroie une subvention de 44'000 francs à l'association Casa Alianza Suisse pour son projet en faveur des enfants migrants et rapatriés au Honduras. Le pays connait depuis de nombreuses années ce phénomène provoqué par la pauvreté, qui ne touchait initialement que les adultes, mais s'est étendu aujourd'hui aux mineurs. Ils sont de plus en plus nombreux à prendre la route de la migration, et doivent faire face aux risques que comporte ce voyage. Le projet de rapatriement des mineurs s'articulera de la manière suivante : collaboration avec les autorités et les partenaires pour accueillir les enfants rapatriés, accompagnement des enfants depuis la frontière vers les institutions adéquates, coopération avec les autorités afin de dénoncer les violations des droits de l'enfant pour les victimes de trafic et rétablissement du lien familial.

haut de page


Soutien juridique aux victimes de violences sexuelles, de torture, de disparitions forcées et autres crimes graves et promotion de leur prévention

Le canton octroie une subvention de 60'000 francs à Trial - Track Impunity Always. Le but de TRIAL est de mettre le droit au service des victimes des crimes les plus graves (génocides, crimes contre l'humanité, crimes de guerre, tortures et disparitions, viols). Ainsi, TRIAL lutte contre l'impunité des responsables, complices et instigateurs de crimes graves, défend les intérêts des victimes devant les tribunaux suisses, les organes internationaux en matière de droits humains et la Cour pénale internationale, sensibilise les autorités et le public à la nécessité de promouvoir la justice internationale et nationale à l'égard des crimes les plus graves.

haut de page


Soutien à la lutte contre la lèpre au Cambodge

Le canton a octroyé un montant total de 300'000 francs sur trois ans (2010-2012) à la Fondation CIOMAL (Campagne internationale de l'Ordre de Malte contre la lèpre) pour financer un projet socio-médical qui vise à soigner et prévenir la lèpre au Cambodge. Ce programme fournira des soins médicaux et chirurgicaux gratuits dans le seul centre de référence du pays pour les complications dues à la lèpre. Il permettra aussi de former des étudiant-e-s en médecine ainsi que des professionnel-le-s locaux médicaux et paramédicaux. Le projet, qui s'inscrit dans le cadre du Programme national d'élimination de la lèpre, comporte également un volet social. D'une part, il prévoit la réhabilitation socio-économique des ancien-ne-s patient-e-s par le biais de bourses et de microcrédits. D'autre part, il entend faire de la prévention à l'échelle nationale en sensibilisant un public cible de 20'000 ouvrières du textile qui, à leur tour, distribueront de la documentation dans leurs villages lorsqu'elles y retourneront à l'occasion de fêtes annuelles.

haut de page


Application d'un système de reforestation naturellement générateur de puits de carbone stable en Bolivie

Le canton de Genève accorde une subvention de 60'000 F à Racines, une association active notamment dans le domaine de l'environnement, pour la construction d'une base de vie dans la forêt tropicale bolivienne. Combinant recherche appliquée et fondamentale, le projet a pour finalité de reforester en vue de lutter contre le changement climatique. Selon des études des Universités de Lausanne et Neuchâtel, certaines espèces d'arbres sont capables de séquestrer le gaz carbonique dans l'atmosphère et de le stocker de façon pérenne dans le sol, avec pour corollaire d'en améliorer la fertilité. La réalisation d'une base de vie, destinée aux collaborateurs et collaboratrices - essentiellement issus des communautés indiennes locales - ainsi qu'aux chercheurs et chercheuses du projet, permettra de poursuivre l'inventaire des espèces d'arbres biominéralisateurs sur le terrain et d'étudier leur influence sur la qualité du sol.

haut de page


Construction et équipement de 3 classes au Niger

Le canton de Genève accorde une subvention de 42'000 francs à l'association Suisse-Niger. Le projet de l'association prévoit la construction et l'équipement en bancs et tables de 3 classes d'un Centre d'Enseignement Général dans la commune de Birni N'Gaouré. Les élèves et enseignants recevront également du matériel didactique. Aujourd'hui, l'école est composée de 7 cases en paillote pour 343 élèves et 17 enseignants. Le projet a pour but principal d'améliorer le taux de scolarisation des enfants et favoriser la scolarisation des filles.

haut de page


Septembre
Soutien aux jeunes qui défendent les droits humains

Le gouvernement a octroyé un montant total de 335'000 francs sur trois ans (2010-2012) au Centre de conseils et d'appui pour les jeunes en matière de droits de l'homme (CODAP) pour financer un projet d'autonomisation et de protection des jeunes défenseurs et défenseuses des droits humains. Ce programme permettra à ces derniers de renforcer leurs compétences, grâce à la mise en place de diverses formations nationales et d'une Université d'été des droits humains pour l'Afrique, qui se tiendra à Ouagadougou (Burkina Faso). Ce projet vise également à développer une structure intégrée au réseau international de protection des défenseurs et des défenseuses des droits humains. Dénommée « Lifeline », cette structure aura pour mission de soutenir ces personnes, en situation de danger dans leur pays. Enfin, il favorisera aussi la participation des jeunes défenseurs et défenseuses aux instances internationales basées à Genève.

haut de page


Développement de la filière des produits d'anacardiers au bénéfice de coopératives de femmes au Bénin.

Le canton de Genève accorde au Fonds 1% pour le développement une contribution de 31'870 F (11'248 F en 2010 & 20'622 F en 2011) pour un projet mené au Bénin conjointement avec l'association locale "Centre de recherche et d'action pour le développement des initiatives de base - Cradib". Le projet prévoit le stockage et le conditionnement des noix de cajou, la transformation des fruits de l'anacardier et la commercialisation de ces produits par des coopératives de femmes dans 3 localités du département des Collines au Bénin. Le projet concerne 20 coopératives regroupant près de 500 femmes sur 500 hectares de plantations d'anacardiers.

www.onepercentfund.net

haut de page


Août
Soutien aux victimes des inondations au Pakistan

Le canton de Genève décide d'apporter une aide d'urgence de 50'000 francs pour les actions menées par la Croix-Rouge Suisse au Pakistan suite aux graves inondations du mois d'août. Ces inondations sont les pires depuis 80 ans, au moins six millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire pour survivre. Le financement genevois contribuera à l'acheminement des biens de secours à 550 familles ayant tout perdu. Distribués par des volontaires du Croissant-Rouge local, les colis familiaux contiennent articles d'hygiène, ustensiles de cuisine, couvertures, moustiquaires et fournitures scolaires. Selon les possibilités, des tentes seront également remises aux sans-abri. La Croix-Rouge internationale coordonne l'aide sur place.

http://www.redcross.ch/

haut de page


Juillet
Construction et équipement d'une salle d'activités créatrices moderne au Collège Morina Diakité de Tambacounda, au Sénégal

Le canton de Genève accorde une subvention de 20'000 F au Collectif Artistes Plasticiens, une association active dans le domaine des échanges culturels et artistiques entre la Suisse et le Sénégal. La finalité du projet proposé est de permettre l'achèvement des travaux d'une salle d'activités artistiques dans un collège de la petite ville de Tambacounda avec laquelle le CAP a établi des relations de partenariat. Parent pauvre de l'éducation, l'enseignement des matières artistiques est pourtant tout aussi structurante et épanouissante pour les élèves que les autres matières. Grâce à cette nouvelle infrastructure, tous les élèves du Collège Moriba Diakité pourront désormais bénéficier d'un enseignement artistique de qualité dès la rentrée scolaire prochaine. Cette initiative contribuera en même temps à la sauvegarde des arts traditionnels de cette région.

haut de page


Ecole primaire et centre pour femmes Hawa Abdi, en Somalie

Le canton de Genève accorde une aide globale de 60'000 F sur 2 années (2010 et 2011) à l'Association Suisse Hawa Abdi pour le programme qu'elle mène en faveur des actions de la Doctoresse Hawa Abdi en Somalie, où la situation humanitaire ne cesse de se dégrader. Le projet a pour but de soutenir des femmes et enfants vivant dans un camp de réfugiés qui s'est constitué, au fil des années de guerre, autour de l'hôpital de la Dsse Abdi qui gère elle-même ce camp à l'aide de ses deux filles. Il permettra d'agrandir et d'améliorer les infrastructures scolaires existantes et, par conséquent, d'augmenter leur capacité d'accueil, de construire une garderie pour enfants d'âge préscolaire dont les mères fréquentent le Centre pour femmes, d'engager du personnel supplémentaire pour assurer la formation des femmes dans le Centre de formation pour femmes et de dispenser aux enseignants des séminaires de formation et de supervision. Il est important de relever que la sélection des élèves et des utilisatrices du Centre pour femmes favorise les personnes déplacées les plus démunies, tout en veillant à une représentation multi-tribale.

haut de page


Femmes unies pour une vie digne et sans violence, Colombie

Le canton de Genève octroie à l'association Protierradentro un soutien financier de 50'000 F pour poursuivre son projet de lutte contres les violences domestiques. La première phase de ce projet déjà soutenu en 2009 a mis en lumière le nombre élevé de femmes victimes de violence. La phase actuelle permettra de compléter le programme d'ateliers de formation sur les violences domestiques, de poursuivre l'appui psychologique et les conseils juridiques aux victimes, de renforcer la campagne audio-visuelle de prévention, de publier le matériel didactique sur les ateliers de formation réalisés, de sensibiliser les pouvoirs publics, les responsables politiques et les leaders communautaires à cette problématique et de créer un réseau interprofessionnel pour la prise en charge des victimes. Un événement public viendra clore symboliquement l'ensemble de ces activités.

haut de page


L'ENL, l'alternative citoyenne, Haïti

Le canton de Genève, particulièrement attentif aux projets concernant Haïti, accorde une subvention de 50'000 F à l'association Eirene Suisse pour son projet de construction de la nouvelle école normale de Liancourt (ENL), rendue encore plus nécessaire suite au séisme qui a frappé Haïti en janvier 2010. En plus de permettre une amélioration des conditions d'apprentissage, le bâtiment neuf répondra aux normes antisismiques et anticycloniques, ainsi qu'à des critères de développement durable. Le programme contient en outre un volet formation/accompagnement destiné aux acteurs de l'éducation et portant sur des thématiques liées aux conséquences du tremblement de terre et à l'effort de reconstruction du pays.

haut de page


Genève
Formation en action humanitaire pour étudiants-es originaires de pays en développement

Le canton de Genève accorde au Centre d'Enseignement et de Recherche en Action Humanitaire (CERAH) de Genève une contribution de 60'000 F destinée au paiement de 4 aides aux études à des étudiants-es provenant d'Haïti, Burkina Faso, Madagascar et Birmanie. Le CERAH est un programme conjoint de plusieurs facultés de l’Université de Genève et de l'IHEID. L'objectif du centre est d'offrir un cadre académique qui permette un travail d'approfondissement théorique et de réflexion critique sur les pratiques de l'action humanitaire.

haut de page


Programme de bourses d'études pour étudiants originaires de pays en voie de développement

Le canton de Genève accorde à l'Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève une contribution de 60'000 F équivalant au paiement de bourses d'aide aux études destinées 4 étudiants-es provenant des pays les moins avancés. L’Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève permet aux étudiants-es d’acquérir des connaissances approfondies notamment dans les branches du droit international telles que le droit international humanitaire, le droit international relatif au recours à la force et au maintien de la paix, le droit international des droits de l’homme, le droit international pénal et le droit des réfugiés.

Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève
http://www.adh-geneve.ch/

haut de page


Juin
Soirée de témoignages : halte à l'exploitation des enfants travailleurs domestiques

Le canton de Genève soutient l'organisation d'une soirée d'information et de sensibilisation consacrée aux enfants travailleurs domestiques, régulièrement exploités et victimes d'abus, par une contribution financière de 8'877 F. Cet événement, qui se déroulera le 8 juin au Centre de l'Espèrance, est mis sur pied par Human Rights Watch et a lieu dans le cadre des négociations menées actuellement à l'Organisation Internationale du Travail (ILO) pour l'abolition du travail domestique des enfants.

haut de page


Appui à la gestion des déchets aux mairies de Sabaa, Gourcy et Pô au Burkina Faso

Le canton de Genève accorde une subvention de 15'000 F au centre Écologique Albert Schweitzer de Genève pour le programme qu'elle mène au Burkina Faso. Le but du projet est de soutenir les initiatives d'assainissement dans 3 communes burkinabés. Les objectifs du projet prévoient la construction d'un site de transit des déchets et la réorganisation de la collecte à Sabaa, la formation et l'apport d'équipements aux exploitants du centre de tri de Pô, la construction d'un site de stockage de déchets toxiques à Gourcy et des ateliers de sensibilisation à la gestion des déchets aux responsables des 3 communes.

haut de page


Formation "Gestion des risques et des désastres en Haïti"

Le canton de Genève accorde une subvention de 50'000 francs au Centre d'enseignement et de recherche en action humanitaire de Genève. Le séisme de janvier 2010 a démontré la nécessité de renforcer les capacités du pays à faire face aux catastrophes naturelles; cyclones, inondations, glissements de terrain, etc. Une politique nationale de gestion des risques et désastres privilégiant la formation des cadres en charge de la protection des populations fait actuellement défaut. Le projet prévoit la mise en place, dans le cadre de la collaboration interuniversitaire et avec l'appui des autorités haïtiennes, d'un programme de formation pluridisciplinaire post-gradué dans le domaine de la gestion des risques.

haut de page


Sécurité alimentaire et amélioration des conditions de vie des populations vulnérables au nord du Mali

L'Etat de Genève accorde à l'association Islamic Relief (IR) un soutien de 53'475 F pour son projet au Mali. IR est présent dans ce pays depuis 1997 et y mène des actions en faveur des populations défavorisées. Le projet vise à améliorer les conditions de vie et d'alimentation des habitants du cercle de Gourma Rharous près de Tombouctou (320 familles concernées). Les objectifs du projet visent au renforcement des capacités producteurs agricoles, le développement durable des surfaces agricoles, l'amélioration des moyens de subsistance grâce au microcrédit et la protection environnementale.

haut de page


Réinsertion d’enfants vivant en institution en Ukraine

Le Conseil d’Etat a octroyé un montant total de 350'000 francs sur trois ans (2010-2012) à la Fondation suisse du service social international (FSSSI) pour financer un projet de réinsertion d’enfants vivant en institution en Ukraine. Dans ce pays, plusieurs milliers d'enfants orphelins ou privés de soins parentaux vivent en institution. Le projet soutenu vise à faciliter l'intégration sociale et professionnelle de ces jeunes et à renforcer leurs capacités sociales. Outre le soutien apporté aux jeunes directement, le programme de la FSSSI propose de former des acteurs sociaux et de développer des services d'appui à l’attention des institutions. Il s'inscrit également dans un objectif de prévention, car les enfants issus des institutions sont susceptibles d'être victimes de traite d'êtres humains ou de prendre la voie hasardeuse de l'immigration clandestine.

haut de page


Électrification à l'énergie solaire de trois écoles au Bénin

Le canton de Genève accorde une subvention de 29'000 francs à l'association Terragir - énergie solidaire. Le projet prévoit, en collaboration avec Ingénieurs Architectes Solidaires, l'électrification de trois classes dans trois écoles du Bénin, grâce à une alimentation électro-solaire. Ce système, rapidement autonome, permettra d'éclairer les classes le soir et d'y mener, outre les devoirs des élèves et l'alphabétisation des adultes, des activités annexes comme la recharge de téléphones portables ou la tenue de réunions communautaires.

haut de page


Scolarisation et alimentation pour 61 enfants des rues et orphelins du bidonville d'Acholi à Kampala, Ouganda

Le canton de Genève accorde à l'association SidEcole-School Against Aids un soutien de 40'000 francs sur deux années (2010-2011) pour son projet de prise en charge des orphelins du bidonville d'Acholi à Kampala. Les activités sur le terrain sont menés par l'ong partenaire Reach out Aids Initiative. Les objectifs du projet sont la scolarisation des enfants à l'école primaire, la distribution de rations alimentaires pour les ménages des enfants scolarisés et l’encadrement psychosocial des enfants et adolescents par des assistants.

haut de page


Réhabilitation de l'école de Plaiesii de Jos en Roumanie

Le canton de Genève accorde une subvention de 58'242 francs à l'association Puplinge - Plaeisii de Jos. La finalité du projet est d'améliorer les conditions d'enseignement, grâce à une modernisation des locaux. Pratiquement, l'école sera mise aux normes environnementales: isolation thermique, chauffage aux déchets de bois (plus de coupe), nouveaux sanitaires, protection incendie, etc. Cette bonification du bâtiment doit, en théorie, permettre une diminution de l'absentéisme, une amélioration des résultats scolaires et une meilleure intégration des roms de la région.

haut de page


Mai
Electrification solaire du Centre Médical Pédiatrique Persis au Burkina Faso

Le canton de Genève accorde une subvention de 43'000 F à Ingénieurs et Architectes Solidaires pour son projet d'alimentation en électricité solaire du CMPP. L'utilisation d'énergie renouvelable permettra à cet hôpital, qui dispose notamment d'une unité de récupération et d'éducation nutritionnelle qui prend en charges les enfants souffrant gravement de malnutrition ou atteints du noma, d'améliorer la qualité et la rapidité des soins médicaux, tout en renforçant son équilibre budgétaire.

haut de page


Eradication de l'excision au Kenya : consolider les acquis, étendre la campagne dans des nouveaux districts et ethnies

Le Canton de Genève octroie à l'association Maasai Aid Association un soutien de 60'000 F réparti sur 2 ans (2010-2011) pour son programme de lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF) au Kenya. Ce projet, auquel le canton a déjà participé en 2008, est conçu en trois étapes - information, organisation de cérémonies alternatives et reconversion d'exciseuses traditionnelles en accoucheuses - et déploie ses activités dans 4 nouveaux districts. Il prévoit en outre la mise en œuvre d'une campagne médiatique télévisée avec la participation de personnalités kényanes, ce afin de sensibiliser un large public.

haut de page


Centre Scolaire de Gamakui, au Togo

Le canton de Genève octroie un soutien financier de 30'000 F à l'association Classe solidaire qui poursuit, pour la 3ème année consécutive, sa collaboration avec la région de Kpalimé, au Togo. Le projet 2010 prévoit la construction d'un centre scolaire de 3 classes, lequel pourra accueillir quelque 150 élèves entre 6 et 12 ans venant du village de brousse de Gamakui et de ses environs. Les élèves et professeurs du CO de Bois-Caran concernés par le projet ont, tout au long de l'année scolaire 2009-2010, travaillé sur des thèmes liés à leur projet et se sont investi activement dans la recherche de fonds nécessaires à sa réalisation. Ce projet éducatif et solidaire se matérialisera finalement lors du voyage d'étude au Togo où les jeunes participeront concrètement pendant quelques jours aux travaux de construction de l'école.

haut de page


Intégration et réconciliation sociale au moyen des droits culturels en Mauritanie

Le canton de Genève accorde une contribution de 40'300 F à l'association Yaakaare qui, en collaboration avec l'Institut interdisciplinaire d'éthique et des droits de l'homme (IIED) de Fribourg et le Centre interdisciplinaire sur les droits culturels (CICD) de l'Université de Nouakchott, propose un projet de recherche-action sur les fondements des pratiques esclavagistes en Mauritanie. Face à ce type de discrimination, les organisateurs privilégient le dialogue et une approche basée sur les droits humains et, plus particulièrement, les droits culturels.

haut de page


Film documentaire sur le programme Afrique de l'Ouest

Le gouvernement de Genève accorde une subvention de 50'000 F à la Fondation suisse du service social international (FSSSI) pour financer un projet de film documentaire sur son Programme Afrique de l'Ouest (PAO). Mené entre 2007 et 2009, le PAO a permis la création d'un réseau de professionnels dans la protection des enfants dans une dizaine de pays d'Afrique occidentale ainsi que l'orientation et la réinsertion au niveau scolaire, social et professionnel des mineurs isolés et enfants de rue (859 enfants au total). Le projet de film est conçu comme un support à ce travail. Il a donc une visée à la fois opérationnelle et institutionnelle. Il sera réalisé au Burkina Faso et au Mali, le fil rouge s'articulant autour du témoignage représentatif d'un enfant ayant bénéficié du programme.

haut de page


Scolarisation des enfants handicapés et enfants de parents handicapés au Burkina Faso

Le canton de Genève accorde une subvention de 55'000 francs à la Fondation A Better Life  pour le projet qu'elle mène au Burkina Faso en faveur des enfants marginalisés. Le soutien scolaire est destiné à 540 enfants fréquentant les écoles publiques de 6 provinces du pays. Ce soutien scolaire revêt plusieurs formes: habits, uniformes, fournitures scolaires, béquilles et chaises roulantes pour les élèves handicapés. L'avantage de ce projet est qu'il permet à des enfants marginalisés par leur handicap ou empêchés de se déplacer par leur propres moyens, d'intégrer les écoles publiques au milieu d'autres enfants sans besoins particuliers.

haut de page


Avril
Soutien à la reforestation et à la protection de sources d'eau au Brésil

Le Gouvernement a octroyé un montant total de 292'920F sur trois ans (2010 - 2012) à l'association Nordesta pour financer un projet de reforestation et de protection des sources du bassin fluvial du Rio Grande au Brésil. Ce programme permettra de sauver cent sources, actuellement dans un état critique suite à la déforestation du siècle dernier, en les protégeant par la plantation de 200'000 arbres. Ces sources sont vitales pour le maintien du volume d'eau potable dans la région. Le projet, qui compte sur la collaboration des autorités locales, comporte également un volet éducatif.

haut de page


Soutien à un projet de santé mentale pour les mineurs et jeunes adultes incarcérés au Rwanda

Le Gouvernement a octroyé un montant total de 136'870F sur trois ans (2010 - 2012) à la Fondation DiDé, Dignité en Détention, pour financer un projet de santé mentale pour les mineurs et jeunes adultes incarcérés dans les prisons de Gitarama et de Nyagatare. Ce programme permettra de poursuivre l'accompagnement psychologique, commencé lors d'un précédent projet, à la prison de Gitarama et d'initier un volet en santé mentale à la prison de Nyagatare. A travers différentes activités thérapeutiques, le projet entend créer un terrain propice à la scolarisation et la formation professionnelle en vue de la réinsertion des mineurs et jeunes adultes détenus.

haut de page


Bolivie: Fourniture d’un tracteur pour la communauté de Chajnacaya, département de Potosi

L'Etat de Genève accorde au Mouvement Indien Tupaj Amaru une contribution financière de 23’686 F pour son projet d’acquisition d’un tracteur. A travers la modernisation de méthodes de travail agricoles archaïques - la charrue et les bœufs - il s’agit non seulement de rendre le labourage des sols moins pénible mais également d’assurer aux membres de la communauté indienne de Chajnacaya et à leurs voisins des villages alentour, des moyens de subsistance décents et de meilleures conditions de vie. A terme, le projet permettra de créer des emplois pour les villageois et contribuera ainsi à freiner l’exode rural.

haut de page


Soutien à la 8ème édition du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH)

Le canton de Genève a accordé au Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH) une aide financière d’un montant total de 115'000 F, réparti entre le département de la sécurité, de la police et de l’environnement (80'000 F) et celui de l’instruction publique, de la culture et des sports (35’000F), pour sa 8ème édition (5 au 14 mars 2010).

La solidarité avec le peuple iranien, le respect pour les Roms, les peuples autochtones sacrifiés, la Birmanie, la Russie, la traite des femmes, l’Irak après les élections ou les enfants soldats ou encore la paix et les criminels de guerre figurent parmi les thèmes abordés cette année, grâce à une programmation de films souvent inédits, des débats et des événements spéciaux.

Le soutien accordé par l'Etat de Genève au FIFDH entre dans le cadre de la promotion de la paix, des droits humains et de la solidarité internationale.

haut de page


Mars
Ma guerre à moi… racontent-elles, 27-28 mars 2010

Le canton de Genève octroie à l’association « Etre femme aujourd’hui » (efa) une participation financière de 12'720 F pour son projet d’information et de sensibilisation du public genevois autour d’un thème rarement évoqué dans les médias : les femmes dans la guerre. La manifestation organisée par Efa comprend la lecture de poèmes, la projection de quatre documentaires, des débats et une table ronde animée par des femmes reporters et/ou écrivaines. Ces activités permettront de mener une réflexion sur les désastres de la guerre et ses conséquences sur les femmes.

haut de page


Projet « Renaissance » / Pépinière régionale (2009-2010) au Togo

Le canton de Genève a octroyé une subvention de 51'858 F à l’association Mongaado-Village Togo pour son projet de reboisement de la région du Kpendjal, au nord du Togo. Il s’agit de la phase de consolidation d’un projet mené depuis 2004 avec le concours et l’engagement volontaires de jeunes horticulteurs suisses. Cette phase prévoit la formation des paysans locaux au travail en pépinière, l’adaptation des soins aux plantes sur un cycle annuel complet et le développement de cultures vivrières pour diversifier l’alimentation.

haut de page


Festival International du Film Oriental de Genève, 19-28 mars 2010

Le Canton de Genève accorde un soutien financier de 35'000 F au FIFOG pour la réalisation de la 5ème édition de son festival qui aura lieu du 19 au 28 mars dans plusieurs communes genevoises, dont la Ville de Genève (22-28 mars 2010). Le festival présentera une soixantaine de films regroupés en sections, certaines abordant des thèmes tels que les relations Orient-Occident, la place des femmes dans les sociétés orientales ou la représentation des étrangers, notamment les musulmans et les juifs, dans le cinéma des Etats-Unis et du Canada. Par ailleurs, cette année, le FIFOG fera également découvrir au public une série de films issus des pays du Golfe.

haut de page


Février
Amélioration de la santé et de la production agricole pour les populations montagneuses des états du Jammu & Cachemire (Ladakh) et de l'Uttarakhand, en Inde

Le canton de Genève octroie une subvention de 60'000 francs à l'association Les Amis du Tibet pour son projet au nord de l'Inde. Le projet est destiné à une population de près de 14'000 personnes située dans deux régions en altitude (entre 3 et 5 mille mètres) et vivant principalement d'agriculture de survie. Les conditions de vie et le climat sont ardus et les récoltes ne suffisent pas à couvrir la très longue saison hivernale (max. -30). Les objectifs du projet prévoient d'améliorer et d'augmenter la production agricole pour au moins 2 mois supplémentaire par année grâce à l'utilisation de techniques agricoles alternatives. Le projet contribuera ainsi à l'amélioration de l'état de santé de la population et à diminuer les tâches dévolues aux femmes.

haut de page


Équipement en NTIC et amélioration de la recherche et de l'enseignement de l'institut supérieur de développement rural (ISDR) de Bukavu en République Démocratique du Congo

Le canton de Genève accorde une contribution de 60'000 francs au Groupe de réflexion sur l'Afrique et la DRC (GRAC) pour son projet d'équiper l'ISDR en matériel informatique. Le projet vise à renforcer les capacités de formation, de recherche et d’intervention dans le développement communautaire de l’ISDR grâce à l’acquisition et l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Pour réaliser cet objectif le Grac installera 30 ordinateurs qui amélioreront la qualité de l’enseignement et offriront une interface e-learning aux enseignants et étudiants.

haut de page


Améliorer les conditions de vie des personnes marginalisées et/ou handicapées dans les territoires palestiniens

Le canton de Genève accorde une contribution de 60'000 francs à l'association Aide Sanitaire Suisse aux Palestiniens pour son projet de soutien aux personnes marginalisées et/ou handicapées. Le projet prévoit de favoriser la mobilité des personnes handicapées, de réintégrer socialement ces personnes et de créer des emplois grâce à la maintenance du matériel médical. Les bénéficiaires du projet, sélectionnés dans plusieurs hôpitaux, seront appareillés et suivis à leur domicile par du personnel local compétent.

haut de page


Janvier
Fonds cantonal de lutte contre la drogue

Renforcement du tissu social et rétablissement socio-économique des familles déplacées et vulnérables de Cordoba et Sucre ,Colombie

Le canton de Genève accorde un soutien financier de 49'633 F pour 2010 à Terres des Hommes - Suisse pour un projet: qui vive à freiner le retour des jeunes issus de populations déplacées dans des zones de production de plantes à drogue et/ou à les détourner de ésenté par la FGC dans le cadre du fonds cantonal de lutte contre la drogue.

Pour une vie sans drogue, Nicaragua

Le canton de Genève accorde à l'association Casa Alianza une contribution globale de 300'000 F, soit 150'000 F en 2010 et 150'000 F en 2011, dans le cadre du fonds cantonal de lutte contre la drogue. Le projet soutenu prévoit le renforcement des programmes de traitements des toxicomanies destinés à des enfants et adolescents des rues, ainsi qu'à leurs parents également touchés par ce fléau. Le recrutement de 3 spécialistes en la matière, de même qu'un volet formation pour les professionnels nationaux et sensibilisation à l'adresse des enfants et parents, complètent ce programme.

haut de page


Programme de sensibilisation et de formation pour améliorer le dialogue entre les parents et les enfants palestiniens en Cisjordanie

Le canton de Genève octroie une contribution de 25'000 francs à la Fondation Surgir pour son projet de sensibilisation aux violences domestiques et sexuelles en Cisjordanie. Ces violences s'exercent quotidiennement à l'encontre des femmes et des enfants, sans jamais être abordées de front. Le projet, mené par le partenaire local SAWA (All the Women Together Today and Tomorrow), a pour objectif d'instaurer un dialogue ouvert entre les enfants et leurs parents, d'améliorer la connaissance des enfants sur leurs droits et d'assurer une ligne d'aide téléphonique.

haut de page


Amélioration des conditions de vie à Aiud, en Roumanie

Le canton de Genève a accordé une contribution de 60'000 francs à l'association Mesemrom pour son projet de reconstruction des bains et lavoirs publics de la ville d'Aiud (Roumanie). Ce projet vise non seulement l'amélioration des conditions d'hygiène corporelle et vestimentaire de la population locale, mais également l'intégration de la population rom, dans la mesure où ces lieux voués à l'hygiène sont des lieux traditionnels de socialisation en Roumanie.

A travers ce projet, Mesemrom souhaite intervenir directement sur le lieu de vie des Roms, qui sont confrontés à des conditions de vie extrêmement précaires.

La construction des bains publics prendra environ six mois et leur entretien est garanti par la mairie d’Aiud, qui s'implique également financièrement dans le projet.

haut de page


Festival Black Movie

Dans le cadre de la convention de subventionnement entre les pouvoirs publics genevois et l'association Sirocco (2007-2010), le Département de la sécurité, de la police et de l'environnement a octroyé la somme de CHF 50'000 pour l'édition 2010 du Festival Black Movie qui aura lieu du 12 au 21 février 2010. Le célèbre festival, qui porte désormais le nom de Black Movie, Genève . festival de films, soutient la diffusion d'œuvres cinématographiques éclectiques de qualité issues d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine. Il favorise ainsi l'accès à la diversité culturelle et promeut un esprit d'ouverture en invitant un public genevois toujours plus nombreux à découvrir une septantaine de films qui montrent souvent une réalité sociale complexe.

http://www.blackmovie.ch/

haut de page


Aide d'urgence pour Haïti - Le canton de Genève s'engage pour les victimes du séisme en Haïti

Face à l'ampleur du séisme qui a ravagé Port-au-Prince et sa région le 12 janvier 2010, le Conseil d'Etat a décidé de débloquer la somme de 400'000 F pour répondre aux appels de la Croix-Rouge Suisse (CRS) et de Médecins sans Frontières Suisse (MSF Suisse), fin de couvrir les besoins médicaux et logistiques de base.

Actuellement, la CRS compte 12 expatriés à Port-au-Prince. La moitié sont des logisticiens basés à l'aéroport qui coordonnent la réception et la distribution de centaines de tonnes de matériel (bâches, tentes familiales, cliniques mobiles, médicaments, stations de traitement des eaux) acheminées par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. La CRS a aussi dépêché une équipe médicale de six personnes active dans une clinique mobile dans le quartier de Belmar.

Pour sa part, MSF Suisse compte aujourd'hui une soixantaine d'expatriés en Haïti. Ses activités médicales se répartissent entre Port-au-Prince, avec une structure médicale installée dans une crèche encore sur pied, et Léogâne, concrètement à l'Hôpital Ste-Croix. Une équipe mobile est aussi déployée à Petit et Grand Goâve. La phase de chirurgie aigue étant maintenant terminée, MSF se concentre sur les soins postopératoires. Des activités en santé mentale et un volet rééducation sont également développés.