Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Solidarité internationale

Les projets

2013

2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008

Décembre
Projet de reforestation au Brésil

Logo de l'association AquaverdeLe canton de Genève a octroyé une subvention de 59'676 CHF à l'association Aquaverde pour son projet de reforestation au Brésil. Cette association a pour but de venir en aide aux populations autochtones d'Amazonie. Le projet PAMINE s'effectue en collaboration avec les Surui sur leurs terres indigènes de Sete de Setembro dans l'Etat du Rondônia. Cette région est touchée par une déforestation sauvage. Le projet vise à mettre en place un plan de gestion ethno-environnemental pour assurer la création de pépinières et la reforestation d'une partie du territoire.


"The Organic Farmer Radio" (TOF Radio) - Infos pratiques et écologiques pour les paysannes et les paysans en Afrique de l'Est

Logo de la fondation BiovisionLe canton de Genève a accordé une subvention de 60'000 F à la fondation Biovision pour son projet de promotion d'une agriculture écologique au Kenya et dans les pays voisins.

L'agriculture reste la principale source de revenus de la région. Les rendements et la sécurité alimentaire sont souvent mis à mal par un manque d'information et de formation. Grâce à un programme radiophonique hebdomadaire, le TOF Radio, Biovision permet aux petits paysans africains d'avoir accès à des connaissances pratiques d'agriculture biologique et d'augmenter ainsi leurs revenus sans recourir à des engrais et des pesticides chimiques coûteux et néfastes pour l'environnement.

Le TOF Radio est un des programmes de communication paysanne développés par Biovision au Kenya

Scolarisation, formation et santé mentale pour les mineurs incarcérés au Rwanda

RwandaLogo de l'association MorijaLe Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 330'000 francs sur trois ans (2013-2015) à la Fondation DiDé, Dignité en Détention, pour financer son projet de scolarisation, formation et santé mentale en faveur des mineurs incarcérés dans la prison de Nyagatare (Rwanda).

Ce programme fait suite à un projet financé par le canton en 2010-2012. Il entend poursuivre l'éducation et la restauration de la santé mentale des enfants et adolescents détenus afin de leur permettre de se reconstruire et, à terme, de favoriser leur réinsertion socioprofessionnelle.

Le projet bénéficiera à 450 mineurs incarcérés et au personnel pénitentiaire. Les bénéficiaires indirects sont les familles des détenus ainsi que l'administration pénitentiaire rwandaise.

Fondation DiDé

Cambodge : soutien à des enfants en situation de handicap

RwandaLogo de l'association MorijaLe Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 330'000 francs sur trois ans (2013-2015) à la Fondation DiDé, Dignité en Détention, pour financer son projet de scolarisation, formation et santé mentale en faveur des mineurs incarcérés dans la prison de Nyagatare (Rwanda).

Le projet s'appuie sur trois organisations locales travaillant en réseau et partageant des objectifs similaires dans les domaines de l'enfance et du handicap. Il entend renforcer le soutien multisectoriel (santé, psycho-social et éducation) en faveur des enfants et de leurs parents ainsi que sensibiliser la communauté.

Sont également prévues une recherche sur la question de l'intégration socioprofessionnelle des jeunes adultes ainsi que des actions de plaidoyer au niveau local et national.

Soutien au développement de la pharmacie hospitalière dans les pays à faible revenu

RwandaLogo de l'association MorijaLe gouvernement a octroyé aux HUG un montant total de 150'000 francs sur trois ans (2013-2015) pour financer leur projet d'e-learning en pharmacie hospitalière dans des pays francophones à faibles ressources.

Le projet mettra à disposition, gratuitement sur Internet, un outil didactique de bonnes pratiques pour une gestion efficiente et une utilisation rationnelle des médicaments dans les hôpitaux. Il comportera un enseignement général et spécialisé sur la pharmacie hospitalière, une bibliothèque et des forums de discussion afin de favoriser les échanges internationaux entre professionnels.

Le projet sera développé en collaboration avec l'Université de Bamako et des hôpitaux locaux au Mali, en Haïti, au Bénin et au Burkina Faso, ainsi qu'avec des ONG médicales, avant une diffusion plus large.

Promotion de l'agroforesterie au Togo

Promotion de l'agroforesterie au TogoLogo de l'association MorijaLe canton de Genève accorde une subvention de 60'000 CHF à l'association Morija pour son projet de promotion de l'agroforesterie au Togo. Cette association vient en aide aux populations démunies d'Afrique subsaharienne. Le projet se déroule dans sept villages du Togo, au sein du Canton de Gbalavé. Cette région est touchée par une dégradation et une érosion des sols cultivables. L'objectif de ce projet consiste donc à améliorer les conditions socio-économiques des ménages touchés en restaurant et en préservant les écosystèmes. Ces objectifs peuvent être atteints grâce au développement de l'agroforesterie.

Aide d'urgence aux personnes affectées par la crise syrienne en Jordanie

Aide d'urgence aux personnes affectées par la crise syrienne en JordanieLogo Terre des hommesLe canton de Genève octroie une subvention de 50'000 F à la Fondation Terre des hommes pour son projet en Jordanie visant à soutenir les réfugiés les plus vulnérables de Syrie ainsi que les Jordaniens affectés par les conséquences de l'afflux massif de réfugiés.

Le projet s'insère dans un contexte difficile (manque d'accès à des services de santé de base, opportunités de revenus limitées, pénurie de logements…) qui se traduit par une augmentation du travail des enfants et une tension croissante donnant lieu à des violences, y compris sexuelles.

Le projet permettra d'améliorer les conditions de vies des familles les plus vulnérables, en fournissant une aide matérielle d'urgence ainsi qu'une assistance financière. Sont aussi prévus des cours de sensibilisation sur le thème de la protection de l'enfant ainsi que des Child friendly spaces où les enfants peuvent suivre des activités ludiques. Au total, le projet bénéficiera à plus de 8'000 personnes, dont près de 3'000 enfants.


Novembre
Cercles de paix au Burundi

Logo de l'association Artisants de paixLe canton de Genève accorde une subvention de 40'000 CHF à l'association Artisans de Paix, laquelle a pour vocation d'encourager les femmes à mettre leurs compétences au service d'une paix durable.

Le projet proposé est développé dans 3 provinces du Burundi, un pays encore largement traumatisé par des périodes de guerres fratricides et d'agitation politique. Artisans de Paix entend contribuer à la réconciliation nationale en organisant des Cercles de paix - des espaces d'écoute, de parole et de réflexion utilisant des techniques de communication non violente - et en formant des formateurs capables d'étendre ce programme à travers tout le pays.

Artisans de paix est une ONG membre de Initiatives et changement international.

Lutte contre les méningites bactériennes aigües au Cameroun

Logo des HUGLe canton de Genève octroie une subvention de 48'416 F aux HUG pour son projet de lutte contre les méningites bactériennes aigües (MBA) au Cameroun. Le projet vise à démontrer que l'introduction des vaccins contre ces bactéries permet de diminuer la mortalité/morbidité infantile due à la maladie. De plus, il entend mettre en place un réseau sentinelle pérenne pour la surveillance des MBA au Cameroun.

La mortalité infantile au Cameroun reste très importante, notamment en raison des épidémies de méningite. La MBA est presque toujours mortelle lorsqu'elle n'est pas traitée et lorsqu'elle l'est, la mortalité des enfants touchés (âgés de 2 mois à 15 ans) demeure supérieure à 25%.

Soutien à la population philippine

image de l'actualitéPar solidarité avec la population philippine victime du typhon Haiyan, le Conseil d'Etat a décidé d'apporter une aide d'urgence globale de 300'000 francs en faveur des actions de Médecins sans frontières Suisse (MSF) et de la Croix-Rouge suisse (CRS), visant à couvrir les besoins de base et l'accès aux soins des victimes.

image de l'actualitéDepuis leurs entrepôts dans le monde, MSF et la CRS vont notamment acheminer des tentes, des kits d'hygiène, du matériel pour l'eau et l'assainissement ainsi que des fournitures médicales.

Le typhon Haiyan, qui a frappé le centre des Philippines début novembre, a causé des dégâts d'envergure dans les îles des Visaya, rasant des villes et des villages entiers. D'après les estimations les plus récentes, la catastrophe naturelle a affecté plus de 11 millions de personnes et fait près d'un million de déplacés.

Construction d'une école primaire à Ban Soumpe, République Démocratique Populaire du Laos

L'État de Genève octroie une subvention de 25'000 CHF à l'Association Ban Khok Na Ko pour son projet de reconstruction d'une école primaire à Ban Soumpe, en République Démocratique Populaire du Laos. Le projet a pour but de construire une école respectant les normes climatiques de la région afin de permettre à 90 enfants d'étudier dans de meilleures conditions sanitaires.

Reboisement agro-forestier des côtes du Lac Kivu, Région de Bukavu, République Démocratique du Congo

Logo du GRACL'Etat de Genève a octroyé un soutien financier de 60'000 CHF au Groupe de Réflexion et d'Action sur l'Afrique et le Congo-RDC (GRAC) pour un projet environnemental en République Démocratique du Congo. La région de Bukavu fait face à un problème d'érosion des sols relativement important, qui est notamment dû à la déforestation. Ce projet vise à reboiser une partie des côtes du Lac Kivu, ce qui permettra de lutter contre différents phénomènes tels que la dégradation des sols, la réduction de la biodiversité et l'insécurité alimentaire dans cette région.


Octobre
Eco-communautés: gestion des déchets et des ressources en Bolivie

Le Gouvernement a octroyé un montant total de 330'000 francs sur trois ans (2013 - 2015) à la Fondation Swisscontact pour son projet d'Eco-communautés en Bolivie. Ce dernier fait suite à un programme, soutenu par le canton en 2011 et 2012, qui a permis d'établir un système de collecte, de traitement et de recyclage des déchets ménagers à El Alto, La Paz, Cochabamba et Santa-Cruz.

Logo de la Fondation SwisscontactLe projet consolidera les résultats de la première phase, tout en insérant la problématique de l'eau à celle des déchets. Il permettra d'améliorer la qualité de l'environnement et d'augmenter les moyens d'existence des communautés locales, activement impliquées dans le tri des déchets, grâce à une gestion efficiente des ressources et la promotion d'emplois verts. De plus, il visera à améliorer les services de base ainsi que le cadre réglementaire de la gestion des ressources. Sont prévus notamment des campagnes de sensibilisation de la population, la collaboration avec des entreprises vertes, l'assistance technique, la formation professionnelle et le renforcement des capacités des partenaires stratégiques.

Soutien à la lutte contre le paludisme en Guinée

Logo de Médecins sans FrontièresLe Gouvernement a octroyé un montant total de 370'000 francs pour la période 2013 - 2015 à Médecins sans Frontières Suisse pour son projet de lutte contre le paludisme en Guinée. En Guinée, le paludisme est endémique, à l'origine des taux de mortalité et morbidité les plus élevés auprès des populations vulnérables (femmes enceintes, jeunes enfants…).

Le projet permettra de soutenir les structures de santé dans la préfecture de Guéckédou, sur la base d'un modèle optimal de prévention et de prise en charge du paludisme développé par MSF. Ce modèle sera également répliqué dans d'autres régions de Guinée, en collaboration avec les autorités sanitaires, grâce à un travail actif de plaidoyer. MSF entend aussi poursuivre ses efforts de lutte contre le paludisme en combinant études et activités médicales relatives au traitement préventif du paludisme chez les enfants.

Intégration sociale des Roms en Serbie

Le Gouvernement a octroyé un montant total de 300'000 francs sur trois ans (2013 - 2015) à l'Entraide Protestante Suisse (EPER) pour son projet d'intégration sociale des Roms en Serbie.

Logo de l'Entraide Protestante Suisse (EPER)Le projet entend améliorer les conditions de vie dans les campements roms par des travaux d'assainissement et de rénovation. Le soutien scolaire ainsi que l'accès à la formation et l'emploi seront également favorisés. De plus, un service de conseils sur les droits des Roms sera mis en place afin que ceux-ci accèdent aux services publics, notamment de santé. Le projet impliquera activement les communautés roms et les municipalités locales dont les capacités de planification et d'intervention seront renforcées afin qu'elles accèdent aux fonds multilatéraux en faveur des Roms. Le projet bénéficiera à environ 15'000 Roms ainsi qu'à 400 activistes d'associations roms et autant d'employés municipaux.

Prévention de la torture en Asie du Sud-est et au Népal

Logo de l'Association pour la Prévention de la Torture ( APT)Le Gouvernement a octroyé un montant total de 507'128 francs sur trois ans (2013 - 2015) à l'Association pour la Prévention de la Torture (APT) afin de soutenir les initiatives nationales et régionales de prévention de la torture en Thaïlande, aux Philippines, en Indonésie et au Népal. Ce projet s'inscrit dans la suite du projet 2010-2012 financé par le canton.

Le projet a pour objectif de faire progresser la prévention de la torture dans les pays concernés. Des formations et activités de plaidoyer sont ainsi prévus afin de renforcer la criminalisation de la torture et la transparence dans les lieux de détention, mais aussi de consolider les capacités des forces de l'ordre et des représentants de la justice. Le projet entend également créer une dynamique régionale grâce à des conférences et ateliers visant à faire valoir un partage d'expériences et à renforcer le suivi des recommandations des organes onusiens.

Soutien à la population du nord du Mali

Par solidarité avec la population malienne, le Conseil d'Etat a décidé d'apporter une aide d'urgence de 150'000 francs en faveur des actions de la Croix-Rouge suisse (CRS) visant à soutenir 1300 familles de retour au nord du Mali et à rétablir l'accès à l'eau et aux soins dans la région de Tombouctou, les conditions de vie locales s'étant fortement détériorées après onze mois d'occupation et de pillages.

A la suite du coup d'Etat de mars 2012 au Mali, puis de la rébellion dans le nord du pays suivie de l'intervention militaire franco-malienne, des dizaines de milliers de personnes ont été contraintes de fuir la région. Aujourd'hui, le contexte sécuritaire s'est globalement amélioré et une tendance accrue au retour des déplacés est constatée depuis mai 2013. La situation s'étant stabilisée, la CRS, en collaboration avec la Croix-Rouge malienne, a pour sa part repris ses activités dans le nord du Mali, région qu'elle avait du quitter au printemps 2012.


Septembre
Sensibilisation et plaidoyer en vue de l'élimination des MGF et des mariages forcés, au Togo et en Sierra Leone

Logo du comité Inter-AfricainL'Etat de Genève accorde une subvention de 52'000 CHF au Comité Inter-Africain sur les pratiques traditionnelles ayant effet sur la santé des femmes et des enfants (CI-AF) pour son programme visant à éliminer les MGF et les mariages précoces et forcés en Afrique.

Le projet prévoit l'appui à 2 des 29 comités nationaux au travers desquels le CI-AF mène ses activités en Afrique. Différentes approches tels que la formation, la sensibilisation, la reconversion d'exciseuses ou/et le renforcement des capacités institutionnelles sont utilisées pour opérer un changement de comportement vis-à-vis de ces pratiques.

Adduction électro-solaire d'eau potable à Diabo Nintenga, Burkina Faso

Logo IASLe canton octroie une subvention de 23'000 francs à Ingénieurs & Architectes Solidaires (IAS) pour son projet mené au Burkina Faso. Le projet se déroulera dans une zone rurale du centre du pays (Diabo Nintenga), où l'eau potable manque tout au long de l'année. Il prévoit l'installation d'un système de pompage électro-solaire autonome alimentant un réservoir polytank d'une capacité de 25'000 litres, qui fera office de borne-fontaine. A terme, l'objectif d'IAS est de transférer des technologies permettant un développement endogène des régions concernées.

Création d'un réseau de lecture dans la région de Nariño, Colombie

Logo de l'association Lectures PartagéesL'Etat de Genève accorde un soutien financier de 50'000 francs à l'association Lectures Partagées pour son projet se déroulant dans le département de Nariño, situé au sud-ouest de la Colombie. La région est caractérisée par son isolement géographique et la pauvreté concerne 56,1% de la population, victime des conflits qui secouent le pays depuis des décennies (guérillas, paramilitaires, narcotrafiquants). Le projet de l'association permettra de promouvoir l'éducation en aménageant, en équipant et en mettant en fonctionnement des coins de lecture administrés par des membres de la communauté de six hameaux de la région.

Infrastructures pour le centre d'artisanat des femmes Massaï de Namayiana, Kenya

Logo de la fondation 1% pour le DéveloppementLe canton de Genève accorde au Fonds 1% pour le Développement une contribution sur deux ans de 34'800 francs (14'200 francs en 2013 et 20'600 francs en 2014) pour un projet mené au Kenya. Le projet vise à améliorer les infrastructures du centre d'artisanat en terme de réparations, d'électricité, ou encore d'eau potable de l'association Namayiana. Cette association produit des articles – principalement des bijoux réalisés selon les techniques traditionnelles du « beadwork » Massaï – vendus au Kenya et à l'étranger, notamment dans les organisations internationales à Genève.


Août
Renforcement du processus de réconciliation et de promotion de l'harmonie familiale au Rwanda par la thérapie sociale

Le canton de Genève octroie un soutien financier de 50'000 CHF à l'association EIRENE Suisse pour son projet de résolution non violente des problèmes relationnels au Rwanda.

Logo de l'association EIRENELa population du Rwanda souffre toujours des traumatismes dus au génocide de 1994, tant au niveau individuel qu'au niveau collectif. Face à cette situation, Eirene Suisse a introduit une nouvelle méthode, la thérapie sociale, qui a pour objectif principal de soigner les liens entre les individus et les groupes, afin de les aider à vivre et travailler ensemble. Les bénéficiaires du projet sont d'anciens prisonniers accusés de participation au génocide, des des rescapés du génocide, ainsi que des couples en situation de violences conjugales. Le projet prévoit également la mise en place de formations en thérapie sociale pour renforcer les capacités du partenaire local.


Soutien à la lutte contre la maladie du sommeil en Afrique

Logo de la DNDILe Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 500'000 francs sur trois ans (2013-2015) à Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDI) pour financer son programme de lutte contre la maladie du sommeil (trypanosomiase humaine africaine/THA) en République démocratique du Congo (RDC), pays africain le plus touché.

Ce projet fait suite au programme financé en 2010-12 par le canton, qui visait à réduire le taux de prévalence de la THA dans les pays endémiques africains en mettant en place l'utilisation d'un traitement simplifié de la maladie. Fort des succès obtenus sur le terrain, DNDI entend poursuivre ses efforts de lutte contre la THA avec une nouvelle phase de trois ans qui combine également activités scientifiques et médicales.

Soutien aux enfants en situation de handicap victimes de violences sexuelles au Rwanda

Logo de Handicap InternationalLe Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 281'000 francs sur trois ans (2013-2015) à Handicap International – section Suisse (HI) pour financer son programme de lutte contre les violences sexuelles envers les enfants en situation de handicap au Rwanda.

© Handicap International / Ans Brys – Rwanda

Présent dans le district de Rutsiro depuis 2010, HI y mène notamment plusieurs activités d'éducation inclusive, de prévention contre les violences sexuelles et de santé mentale communautaire. Le projet soutenu par le canton s'appuiera sur les structures et partenariats déjà en place pour se déployer dans tout le district. Il permettra de renforcer les enfants dans leur rôle d'acteur-clé de leur propre protection, de sensibiliser l'entourage des enfants à son rôle de soutien et d'améliorer le système de protection multisectoriel (santé, psycho-social, éducation et justice). Des actions de plaidoyer au niveau national sont également prévues.

Aide aux études et à la formation pour les étudiant-e-s des pays du Sud

Logo du CERAHPoursuivant son soutien aux étudiant-e-s des pays les moins avancés, le Conseil d'Etat a accordé un montant global de 720'000 francs pour les années 2013 à 2016 aux boursier-ère-s du Centre d'enseignement et de recherche en action humanitaire (CERAH).

Le soutien du canton de Genève permettra à une quinzaine d'étudiant-e-s par année académique, essentiellement des professionnel-le-s de l'humanitaire, de suivre une formation pluridisciplinaire de niveau Master of advanced studies (1 an) ou Diploma of advanced studies (5 mois) en action humanitaire. Les enseignements dispensés ont pour but d'offrir des outils conceptuels et méthodologiques sur les principales crises humanitaires contemporaines et les enjeux de la pratique humanitaire.

Protection des femmes et des jeunes filles dans les conflits armés

Logo de la fondation L'Appel de GenèveLe Conseil d'Etat a octroyé un montant total de 800'000 francs sur quatre ans (2013-2016) à la Fondation de l'Appel de Genève (AG) dans le cadre d'une convention visant à soutenir le programme que l'AG mène à l'international depuis 2009 autour de la thématique particulière du genre et de la protection des femmes et des jeunes filles victimes de violence à l'intérieur ou à l'extérieur des groupes armés non étatiques.

Cette convention s'inscrit dans le prolongement de la convention 2010-12 entre le canton et l'AG, couvrant déjà de cette thématique. A terme, il s'agit d'obtenir des acteurs armés non étatiques qu'ils s'engagent sur cette question et respectent les standards du droit international humanitaire, par la signature de l'Acte d'engagement dont l'Etat de Genève est à la fois co-signataire et dépositaire. Il est prévu que les activités du programme soient déployées en République démocratique du Congo, au Soudan, en Colombie, en Birmanie, aux Philippines, en Inde, en Turquie, en Iran, au Liban et en Syrie.


Juin
Stratégie innovatrice de détection des cas de maladie du sommeil en Ouganda

Logo de Foundation for Innovative New Diagnostics (FIND)Le canton de Genève accorde une aide financière de 60'000 F à Foundation for Innovative New Diagnostics (FIND) pour son projet visant à déterminer la faisabilité et la performance d'une nouvelle stratégie de diagnostic pour identifier les cas de maladie du sommeil.

La trypanosomiase humaine africaine (maladie du sommeil) est une maladie négligée touchant en particulier les populations rurales particulièrement démunies d'Afrique subsaharienne. Elle peut être mortelle, d'où la nécessité de la déceler rapidement.

Enseignement et formation des jeunes au Népal

Enseignement et formation des jeunes au NépalLogo de l'Association Aide et Action Le canton de Genève octroie une subvention de 60'000 F à l'Association Aide et Action pour son projet d'amélioration de la qualité de l'enseignement primaire et formation des jeunes au Népal. Les deux régions d'intervention du projet (districts de Baglung et Saptari) sont caractérisées par une forte concentration de groupes ethniques marginalisés vivant en extrême pauvreté. Le niveau scolaire en primaire y est très faible et les jeunes sont nombreux à manquer de compétences pour entamer une vie professionnelle digne.

Dépistage du cancer du col au Cameroun

Logo des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)Le canton de Genève octroie une subvention de 59'875 F aux HUG pour son projet de dépistage du cancer du col de l'utérus au Cameroun. Le projet propose de renforcer la qualité du diagnostic de la maladie grâce à une collaboration étroite entre le personnel hospitalier de Genève et du Cameroun.

Le cancer du col de l'utérus est la cause la plus fréquente de décès par cancer chez les femmes d'Afrique sub-saharienne. En absence de dépistage adéquat, la maladie est souvent diagnostiquée à un stade trop avancé.

Scolarisation des enfants les plus pauvres du Vietnam

Scolarisation des enfants les plus pauvres du VietnamLe département de la sécurité accorde une subvention de 56'149 F à la Fondation Albatros pour son projet de scolarisation d'enfants défavorisés au Vietnam. L'objectif du projet vise à favoriser la scolarisation de 800 enfants des provinces de Binh Thuân et Hâu Giang afin de favoriser leur accès à des métiers leur permettant d'atteindre un niveau de vie satisfaisant. La Fondation Albatros participera également à la construction de chemins et de ponts plus sûrs, garantissant un meilleur accès des enfants aux écoles.

" Enfance sans barreaux " en Côte d'Ivoire

Logo du Bureau International Catholique de l'Enfance (BICE)Le canton de Genève accorde une aide financière de 60'000 F (30'000 F en 2013 et 30'000 F en 2014) au Bureau International Catholique de l'Enfance (BICE) pour son projet Enfance sans Barreau en Côte d'Ivoire. L'objectif du projet est de favoriser la réinsertion scolaire, professionnelle et familiale des enfants en conflit avec la loi par la promotion et la défense de leurs droits fondamentaux.

Recyclage des déchets organiques en compost à Katmandou, Népal

Logo de l'Association Biocomp-SuisseRecyclage des déchets organiques en compost à Katmandou, NépalLe canton de Genève octroie une subvention de 59'375 F à l'Association Biocomp-Suisse pour son projet de recyclage des déchets organiques en compost dans la région de Katmandou (Népal). Ce compost sera destiné aux agriculteurs de la région qui seront incités à produire « bio », et à l'entreprise elle-même, qui compte créer un jardin maraîcher afin de diversifier ses sources de revenus. Ce projet concorde avec le concept d'économie verte, soutenue par les politiques suisses et internationales.

Recyclage des déchets organiques en compost à Katmandou, NépalRecyclage des déchets organiques en compost à Katmandou, Népal

Formation en création d'entreprises et octroi de microcrédits pour les femmes défavorisées en Égypte

Logo de l'Alliance œcuménique pour les droits humains et le développement (EAHRD)Formation en création d'entreprises et octroi de microcrédits pour les femmes défavorisées en ÉgypteLe canton de Genève a décidé d'accorder un soutien financier de 46'000 F à l'Alliance œcuménique pour les droits humains et le développement (EAHRD) pour la réalisation de son projet visant à offrir un meilleur accès au marché du travail aux femmes de la banlieue du Caire et d'Alexandrie en Égypte. Ce projet proposera des conférences publiques sur le droit des femmes au travail à 500 égyptiennes, des formations en création et gestion d'entreprises à 250 d'entre elles et enfin d'octroyer des microcrédits à 150 femmes afin qu'elles puissent créer leur propre entreprise.

Centre de formation et développement forestier à Madagascar

Logo de la Fondation EcoFormationCentre de formation et développement forestier à MadagascarLe gouvernement genevois accorde une subvention de 59'800 F à la Fondation EcoFormation pour son projet de mise en place d'un centre de formation et de développement forestier à Madagascar. L'objectif d'EcoFormation est de sensibiliser les populations locales sur les conséquences causées par la déforestation, en particulier sur l'écosystème et de former 43 jeunes aux métiers de pépiniéristes, forestiers, agro-forestiers et gardiens de site réhabilités. Les apprentis encadreront les fermiers pour la production de plants destinés au reboisement (2'200'000 plants). De plus, ils conduiront les équipes pour assurer le reboisement annuel de 1'200 hectares de forêt primaire.

Centre de formation et développement forestier à MadagascarCentre de formation et développement forestier à MadagascarCentre de formation et développement forestier à Madagascar

Autonomisation des femmes élues dans les conseils de village (Gram Panchayats) en Inde

Autonomisation des femmes élues dans les conseils de village (Gram Panchayats) en IndeL'Etat de Genève accorde un soutien financier de 50'000 F à l'association Projet Faim Suisse pour son programme d'autonomisation des femmes élues dans les conseils de village (Gram Panchayats), dans le but de former des fédérations de femmes qui traitent des questions relatives à la faim, à la pauvreté, à l'égalité des sexes et à la justice sociale. L'objectif est de faire en sorte que ces femmes puissent s'organiser en "bloc" afin de donner plus de poids à leurs luttes pour l'égalité des sexes dans les institutions démocratiques et à se définir comme un groupe de pression et de revendication des droits et acquis sociaux.

Soutien juridique aux victimes de violences sexuelles, de torture, de disparitions forcées et autres crimes graves et promotion de leur prévention

Logo de Trial - Track Impunity AlwaysLe canton accorde une subvention de 60'000 F à Trial - Track Impunity Always pour les projets que mène l'association en Algérie, en Bosnie-Herzégovine, au Burundi, en Libye, au Maroc, au Népal, au Kenya et en Russie. Le but de TRIAL est de mettre le droit au service des victimes des crimes les plus graves (génocides, crimes contre l'humanité, crimes de guerre, tortures et disparitions, viols). TRIAL lutte contre l'impunité des responsables, complices et instigateurs de crimes graves, défend les intérêts des victimes devant les tribunaux suisses, les organes internationaux en matière de droits humains et la Cour pénale internationale. Trial sensibilise les autorités et le public à la nécessité de promouvoir la justice internationale et nationale à l'égard des crimes les plus graves.

Renforcement des capacités des jeunes défenseurs des droits humains en Afrique de l'Ouest

logo de la CodapLe gouvernement a octroyé un montant total de 330'000 francs sur trois ans (2013-2015) au Centre de conseils et d'appui pour les jeunes en matière de droits de l'homme (Codap) pour financer son programme de renforcement des jeunes défenseurs des droits humains et de développement des réseaux régionaux.

Ce projet s'inscrit dans la suite du programme financé en 2010-2012 par le canton. Il permettra de renforcer les capacités des jeunes défenseurs des droits humains grâce à la tenue de formations régionales et d'une université d'été des droits humains pour l'Afrique à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le projet prévoit aussi une structure intégrée, Lifeline, afin de soutenir et protéger les défenseurs du réseau du Codap en situation de danger dans leur pays. De plus, il favorisera la participation des jeunes défenseurs du Sud aux instances internationales basées à Genève.

Soutien à un programme de formation continue de l'IHEID

Logo de la HEIDLe Conseil d'Etat a décidé d'accorder un montant total de 100'000 francs pour 2013 à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) afin de financer des bourses pour des étudiants-e-s des pays les moins avancés dans le cadre d'un nouveau programme de formation continue.

Le Master of Laws (LL.M.) en droit international vise à renforcer les institutions publiques, associatives ou privées actives dans le développement local et régional en perfectionnant les compétences de leurs collaborateurs-trices.

D'une durée effective de dix mois, la formation sera délivrée notamment dans le cadre de cours intensifs, de cliniques juridiques et d'ateliers par des professeurs invités ou issus d'IHEID, de renommée mondiale.


Mai
Construction et développement de l'école primaire Viet Anh à Da Teh, Vietnam

Logo de l'Association pour l'Enfance du Vietnam (ASEV)Construction et développement de l'école primaire Viet Anh à Da Teh, VietnamLe canton de Genève accorde une aide de 60'000 F à l'Association pour l'Enfance du Vietnam (ASEV) pour son projet de construction et de développement d'une école primaire à Da Teh, une zone rurale pauvre et isolée du Vietnam où le système scolaire public ne permet pas d'assurer l'éducation de tous les enfants. Afin de réduire les disparités sociales et les déséquilibres en matière d'éducation, le projet prévoit de construire une école capable de recevoir entre 200 et 400 élèves avec une proportion de 30% d'enfants pauvres et 20% d'enfants issus de minorités ethniques.

Aide humanitaire pour la population syrienne

En solidarité avec la population syrienne, le Conseil d'Etat a décidé d'apporter une aide d'urgence de 200'000 francs pour soutenir les actions de Médecins sans frontières (MSF) Suisse visant à couvrir les besoins de base et l'accès aux soins de santé des déplacés syriens dans les camps des pays limitrophes ainsi qu'en Syrie même.

MSF a lancé son intervention de soutien en faveur de la population syrienne en novembre 2011, soit quelques mois après le début du conflit. L'ONG est actuellement active au Liban et en Irak. C'est aujourd'hui une des rares organisations à apporter également une aide médicale d'urgence à la population à l'intérieur même de la Syrie.


Avril
Amélioration de la santé et de la production agricole pour les populations montagneuses des états du Jammu & Cachemire et de l'Uttaranchal, en Inde

Logo de l'association "Les Amis du Tibet"Production agricole pour les populations montagneuses des états du Jammu & Cachemire et de l'Uttaranchal, en IndeLe canton de Genève accorde une subvention de 60'000 F à l'association Les Amis du Tibet pour son projet au nord de l'Inde. Le projet est destiné à 12'700 personnes vivant principalement d'agriculture de survie dans des régions à haute altitude (entre 3 et 5 mille mètres) où les conditions de vie et le climat sont rudes. Les objectifs du projet prévoient d'améliorer la production agricole pour au moins 2 mois supplémentaires chaque année, d'améliorer l'état de santé de la population et de diminuer le fardeau du travail quotidien

Projets du fonds cantonal de lutte contre la drogue

GeTM : Prévention contre l'usage des drogues chez les adolescents de Cusco, au Pérou

adolescents de Cuscoadolescents de CuscoDans le cadre du fonds cantonal de lutte contre la drogue, le canton de Genève octroie une subvention de 28'872 F à l'association Genève Tiers-Monde (GeTM) pour son projet de sensibilisation des jeunes de 2 quartiers populaires de Cusco aux dangers liés à l'usage des drogues. Le projet vise entre autres à renforcer le développement personnel et social de ces jeunes et à réduire leur vulnérabilité face à la vente et à la consommation de drogues légales et illégales. Le processus de sensibilisation inclut également les parents de ces jeunes ainsi que des enseignants d'institutions scolaires.

GE-csn : Réhabilitation et stabilisation des enfants des rues et des enfants toxicomanes de Neak Loeung et de Poipet, au Cambodge

Enfants cambodgiensLogo Goutte d'EauDans le cadre du fonds cantonal de lutte contre la drogue, le canton de Genève accorde à Goutte d'eau - a child support network une contribution de 55'700 F pour son projet de soutien à 2 structures spécialisées dans la prise en charge d'enfants vulnérables. L'aide cantonale contribuera à offrir protection et soins à une quarantaine d'enfants des rues victimes d'abus et pour la plupart toxicomanes. Les centres permettent à ces enfants à se reconstruire personnellement et professionnellement, tout en favorisant, lorsque cela est possible, leur réintégration dans leur milieu familial. Enfants cambodgiensEnfants cambodgiensEnfants cambodgiens


Partenariat Rafiki Kenya / Solférino Genève - voyage éducatif et solidaire en juillet 2013

projet de construction d'une adduction d'eau électro-solaireprojet de construction d'une adduction d'eau électro-solaireL'Etat de Genève accorde une subvention de 50'000 F à l'association des élèves de l'ECG Henry Dunant, Solférino, pour son projet de construction d'une adduction d'eau électro-solaire (en partenariat avec Ingénieurs et Architectes Solidaires) et d'amélioration des bassins de pisciculture du centre de formation de l'association Rafiki wa Maendeleo Trust, au Kenya. Ce projet mobilise 25 élèves et leurs professeurs qui, durant l'année scolaire, s'investissent dans la recherche des fonds et du matériel nécessaires à la réalisation du projet. En juillet 2013, les jeunes se rendront sur place pour participer concrètement à sa mise en place.


Mars
Safe Water School Program, au Kenya

Enfants kenyansEnfants kenyansLe Canton de Genève accorde un soutien financier de 51'300 F à la Fondation Antenna Technologies pour son programme d'accès à l'eau et d'éducation à l'hygiène dans 10 écoles à Nairobi et 20 écoles à Kisumu.

Enfants kenyans Le projet, qui combine deux technologies (WATA et SODIS) dont l'application est efficace, simple et peu coûteuse, a pour but de sensibiliser et former les élèves à l'hygiène et au traitement de l'eau, d'améliorer les infrastructures existantes pour le traitement de l'eau et d'étendre l'impact du projet au niveau de la communauté locale afin de contribuer durablement à un changement des habitudes chez les bénéficiaires.


Formation pour des défenseurs-e-s sahraoui-e-s des droits humains à Genève et au Sahara Occidental

défenseurs-e-s sahraoui-e-s des droits humains à Genève et au Sahara OccidentalLe canton de Genève accorde une aide financière de 22'180 F au Bureau International pour le Respect des Droits de l'Homme au Sahara Occidental (BIRDHSO) pour son projet de renforcement de la société civile sahraouie. La formation, qui a lieu à Genève et sur le terrain, permettra aux bénéficiaires d'acquérir les connaissances et les capacités nécessaires à l'utilisation des mécanismes onusiens de protection des droits humains pour mieux faire à la communauté internationale la situation du territoire sahraoui qui figure encore sur la liste des territoires non autonomes, selon l'ONU.


Février
Festivals

Conformément à l'une de ses missions, l'Etat de Genève accorde son soutien financier à des actions et manifestations qui visent à informer et sensibiliser le public aux problématiques des pays en développement.

Black Movie genève / festival de films

Le département de la sécurité accorde un soutien financier de 70'000 F à l'association Sirocco pour l'organisation du Black Movie 2013. L'audacieux festival, qui a lieu cette année du 18 au 26 janvier, contribue à promouvoir la diversité culturelle en montrant des films d'auteurs provenant des 4 coins du monde et pour la plupart inédits en Suisse. Tables rondes, rencontres avec les réalisateurs et master classes font également partie du programme. Les enfants et les jeunes ne sont pas en reste puisqu'une programmation adaptée leur est dédiée.

http://www.blackmovie.ch

Le festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH)

Affiche du festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH)Le département de la sécurité accorde un soutien financier de 100'000 F au FIFDH pour l'organisation de son festival de films consacré au respect des droits humains. La manifestation, qui se tiendra du 1 au 10 mars, est dédiée cette année à l'écrivain chinois Liu Yiaobo ainsi qu'à la jeune militante pakistanaise Malala Yousafzai. Le FIFDH propose une quarantaine de films -- documentaires ou fictions - , des débats et des expositions pour informer, sensibiliser et mobiliser le public en faveur des droits humains.

http://www.fifdh.org

Ces deux festivals font l'objet d'une convention de subventionnement 2011-2014 avec l'Etat et la Ville de Genève

Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG)

Affiche du Festival Intenational du Film Oriental de Genève (FIFOG)Le canton de Genève accorde à l'association FIFOG une aide financière de 150'000 F, soit 70'000 F en 2013 et 80'000 F en 2014, pour l'organisation du Festival International du Film Oriental de Genève.

Plus de 80 productions provenant essentiellement d'Orient, et pour la plupart inédites, regroupées dans une dizaine de sections (l'Orient dans tous ses États, voix et visions de femmes, Orient-Occident : regards croisés, etc); sont proposées au public. Conjointement aux projections, des rencontres et débats entre public et cinéastes, artistes, journalistes ainsi qu'une exposition collective et une conférence à l'Institut universitaire des hautes études internationales et du développement (IHEID) sont organisés. Au travers de cette contribution, l'Etat exprime son intérêt pour une manifestation culturelle qui promeut un cinéma encore méconnu en Suisse et crée un espace de dialogue entre l'Orient et l'Occident.

L'édition 2013 du FIFOG mettra à l'honneur le cinéma du Liban et les films qui utilisent l'humour et la musique comme armes de résistance. Elle se penchera également sur le rôle des femmes dans les récentes révolutions, en proposant un début public sur cette question à IHEID.

http://www.fifog.com/


Programme de développement communautaire « Village-FXB » au Burundi

Logo de l'association François Xavier-Bagnoud - FXB InternationalEnfants burundaisLe Conseil d'Etat accorde à l'association François Xavier-Bagnoud - FXB International une contribution globale de 115'000 F sur trois ans (2013-2015) pour son projet en faveur de 80 familles (env. 600 personnes ) burundaises très précaires dont les enfants sont en situation de vulnérabilité: ex-enfants soldats, enfants souffrant de handicaps, orphelins du sida...

L'association propose un accompagnement global qui inclut notamment un soutien alimentaire, l'intégration scolaire des enfants, la formation professionnelle des jeunes, le suivi médical des personnes malades -en particulier celles atteintes du VIH-Sida-, l'accès à l'eau et l'hygiène, l'assainissement du logement, la sensibilisation aux droits fondamentaux, un soutien juridique et psycho-social ainsi qu'un appui financier pour le lancement d'activités génératrices de revenus.


Projet "Robin des Watts", rénovation de l'internat d'Uyuni, département de Chuquisaca, Bolivie

Projet Robin des Watts, rénovation de l'internat d'Uyuni, département de Chuquisaca, Bolivieprojet Robin des WattsLe canton de Genève accorde une subvention de 49'548 F à l'association Terragir - énergie solidaire pour son projet "Robin des Watts", qui permet de financer des projets au sud grâce à des économies d'énergie réalisées au nord dans les écoles genevoises. Le projet prévoit de rénover durablement et dans un souci d'économies d'énergie, l'internat communautaire d'Uyuni en décrépitude qui accueille 60 pensionnaires. Les conditions de vie et les opportunités d'accès et de continuité de la scolarité sont très précaires dans les hauts plateaux des Andes boliviennes.
www.terragir.ch


Aides aux d'études pour des personnes engagées dans le domaine de la réduction des risques naturels en provenance des pays les moins avancés

logo de CERG-CLe canton de Genève octroie une contribution de 13'200 F à l'Unité de recherche et de formation sur les risques géologiques et sur la volcanologie physique de la faculté des Sciences de l'Université de Genève. Ce centre a développé un certificat post grade de spécialisation en évaluation et management des risques géologiques et des risques liés au climat. L'objectif du programme est de contribuer à la formation de cadres locaux afin qu'ils et elles puissent transmettre leurs connaissances et participer à la gestion des risques dans leur pays. Ces aides, au nombre de 3, sont destinées à des personnes originaires d'Égypte et du Bangladesh.
http://www.unige.ch/sciences/terre/mineral/CERG/index.html


Construction d'une salle d'accouchement et de latrines au Sénégal
Voyage d'études en avril 2013

L'Etat de Genève a octroyé une aide de 40'000 F à l'association Cayla solidaire pour la réalisation d'un projet de classe solidaire prévoyant la construction d'une salle d'accouchement et de 20 latrines au Sénégal. Ce projet poursuit un double but: celui de répondre aux besoins des populations locales et celui de sensibiliser les élèves genevois aux questions de développement. Tout au long de l'année, les élèves d'une classe de 9ème du C.O. Cayla, soutenus par leurs professeurs, vont travailler sur des thèmes liés à leur projet, s'investir activement dans la recherche de fonds et participer pendant quelques jours aux travaux de constructions, pendant leur voyage d'étude au Sénégal.


Aide en faveur des enfants et adolescents migrants rapatriés au Honduras

logo de l'association casa alianzaLe canton a accordé à l'association Casa Alianza Suisse une contribution globale de 432'988 francs sur trois ans (2013-2015) pour son projet en faveur d'enfants et adolescents migrants rapatriés au Honduras. Les mineurs non accompagnés sont toujours plus nombreux à prendre la route – non dénuée de risques – de la migration, pour fuir l'exclusion socio-économique et le climat de violence qui règnent au Honduras.

Aide en faveur des enfants et adolescents migrants rapatriés au HondurasEn collaboration avec les autorités, le projet vise à accompagner 400 enfants et adolescents par an depuis la frontière hondurienne. Quatre cinquièmes d'entre eux seront réintégrés dans leurs familles ou transférés vers des institutions étatiques. Ceux qui ne pourront pas être placés seront orientés vers les programmes de soutien de Casa Alianza Honduras. L'association veille à leur réintégration socio-familiale et facilite un appui juridique aux mineurs victimes de trafic et de traite.

haut de page