Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Solidarité internationale

Les projets

2018

2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008

Février
Initiative de réconciliation de la lutte contre la pauvreté et la protection de l’environnement (AFPA), Togo

L'Etat de Genève accorde un soutien financier de 60'000 F en 2018-19 à Vétérinaire Sans Frontières Suisse (VSF) pour poursuive son programme consistant à améliorer la vie de la population de 6 villages togolais près de la forêt Adboulaye, tout en diminuant la pression exercée sur cette réserve protégée. Ce projet permettra de renforcer les organisations paysannes locales, de développer des activités génératrices de revenus (élevage de petits animaux, production de miel, maraichage, noix de karité), de former des vétérinaires ruraux et de sensibiliser la population à la protection de l’environnement. De plus, des actions seront consacrées à la commercialisation des produits et à la bonne cohabitation entre agro-éleveurs et transhumants peuhls grâce à la construction de puits et à la gestion concertée pour l’approvisionnement en eau.

Protection des enfants et jeunes migrants au Maghreb – Maroc et Tunisie

L'Etat de Genève accorde un soutien financier de 60'000 F en 2018 à la Fondation du Service social international Suisse (FSSI) pour son projet visant à assurer la protection des enfants migrants non accompagnés dans les pays du Maghreb. En effet, le Maroc et laTunisie sont devenus des lieux de transit, voire de destination, de milliers de migrants. Parmi eux, se trouvent de nombreux mineurs non accompagnés (MNA), dont la plupart viennent de la région sub-saharienne. Forte de son expérience de prise en charge pour la protection et la réintégration des MNA en Afrique de l'Ouest, la FSSI entend étendre la couverture de son action au Maghreb. A travers la mise en réseau d'organisations locales et un soutien individuel, 50 MNA bénéficieront d’une solution personnalisée : scolarisation, formation professionnelle ou activité génératrice de revenu lors de leur retour dans leurs pays ou de leur installation au Maroc.

Janvier
Programme d'art-thérapie au Soudan

Le canton de Genève octroie une aide financière de 15'000 F à l'association The Red Pencil (International) pour son programme d'art-thérapie au Soudan.

Le Soudan connaît divers défis humanitaires majeurs: déplacement massif de la population soudanaise déclenché par les conflits qui ont suivi la scission du pays en deux en 2011, importante insécurité alimentaire et conditions climatiques difficiles. Dans ce contexte, les personnes en situation de handicap, stigmatisées et marginalisées y compris au sein de leurs propres communautés, se retrouvent souvent sans accès aux services d'aide et de réinsertion.

Partant d'une demande de deux organisations locales actives dans la délivrance de soins psychosociaux à des enfants présentant des troubles du comportement, The Red Pencil (International) a élaboré un projet qui permettra d'intégrer des sessions d'art-thérapie aux ressources déjà existantes. Les bénéficiaires seront ainsi mieux à même d'exprimer leurs émotions, de libérer leurs émotions négatives et d'améliorer leurs compétences. Les sessions seront mises en place grâce à deux art-thérapeutes volontaires diplômés envoyés sur le terrain par The Red Pencil (International). En parallèle, les éducateurs de ces enfants bénéficieront d'un programme de formation afin de consolider leurs acquis et de les transmettre aux équipes sur le terrain.

50 à 60 enfants et 30 à 35 éducateurs locaux qui travaillent directement avec les enfants handicapés sont ciblés par le projet.

Protection des défenseur-e-s des droits de l'Homme et d'associations menacées au Guatemala

L'Etat de Genève accorde un soutien financier de 40'000 F à l'association Peace Watch Switzerland pour la poursuite de son projet d'accompagnement et de protection des défenseur-e-s des droits humains au Guatemala.

Dans ce pays, plus de 20 ans après la fin de la guerre civile (1960-1996) qui a occasionné des violations massives des droits de l'homme, le contexte de violence et d'impunité envers les auteurs des crimes commis durant cette sombre période et les auteurs des agressions à l'encontre des défenseurs des droits de l'homme et des membres des mouvements sociaux se perpétue.

Le projet proposé s'attachera à soutenir le travail du partenaire local, ACOGUATE, afin de renforcer institutionnellement ses capacités administratives et organisationnelles, maintenir et élargir l'espace d'action des défenseures et défenseurs des droits humains à travers l'accompagnement international et effectuer un travail d'information et de plaidoyer en Suisse. Six volontaires suisses seront notamment envoyés au Guatemala pour assurer la protection des personnes, organisations et communautés menacées qui en font la demande.

Soutien à un projet de classe solidaire au Sénégal

L'Etat de Genève a octroyé un soutien financier de 35'000 F à l'association Cayla solidaire pour la réalisation d'un projet de classe solidaire qui aura lieu en avril 2018.

Ce projet poursuit un double but: d'une part, celui de répondre aux besoins des populations locales dans le domaine de l’hygiène et de l’assainissement à travers la construction de 25 latrines, et d'autre part, de sensibiliser les élèves genevois aux questions de solidarité internationale. Tout au long de l'année, les élèves d'une classe de 11ème du cycle d'orientation de Cayla, soutenus par leurs professeurs, travaillent sur des thèmes liés à leur projet, s'investissent activement dans la recherche de fonds et vont participer pendant quelques jours en avril 2018 aux travaux de constructions au Sénégal.

Aides aux études et à la formation pour le CERG-C durant la période 2018-2020

Par l'intermédiaire de son fonds dédié à la solidarité internationale, l'Etat de Genève a décidé d'octroyer un montant de 60'000 F au Groupe de volcanologie physique et des risques géologiques, qui est rattaché à la Section des sciences de la terre de l'Université de Genève, afin de permettre à des étudiant-e-s de pays en développement de participer aux éditions 2018, 2019 et 2020 du Certificat post-grade de spécialisation en évaluation et management des risques géologiques et risques liés au climat (CERG-C). Ce certificat a été créé en 1988 et, depuis, il accueille chaque année des participant-e-s qui proviennent de pays qui sont régulièrement affectés par des catastrophes naturelles. Les cours qui sont donnés dans ce cadre permettent aux participant-e-s d'approfondir leurs connaissances scientifiques sur des phénomènes naturels tels que les séismes, les éruptions volcaniques, les glissements de terrains ou encore les inondations.

Projet de santé mentale pour des réfugié-e-s sud-soudanais en Ouganda

Par l'intermédiaire de son fonds dédié à la solidarité internationale, l'Etat de Genève a octroyé un montant de 50'000 F à l'organisation Swiss Academy for Development (SAD) pour son projet visant à améliorer le bien-être psychosocial de 2000 femmes et 4500 enfants sud-soudanais réfugié-e-s en Ouganda. Le projet prévoit également un soutien à 600 bénéficiaires issus des communautés locales ougandaises.

En offrant aux bénéficiaires du projet la possibilité de s'adonner à des pratiques sportives, la SAD entend améliorer leur santé mentale et promouvoir la cohésion sociale. En plus des activités sportives, le projet prévoit des séances d'accompagnement psychosocial et le soutien à des activités génératrices de revenus.

Solidarité internationale : contrat de partenariat 2018-2021 entre le CICR et l'Etat de Genève

logo du CICRLe Conseil d'Etat a approuvé le contrat de partenariat 2018-2021 entre l'Etat de Genève et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), assurant au CICR un soutien financier d'un montant de 4.5 millions de francs par année durant cette période.

Face à la multiplication et l'aggravation des conflits, avec des crises humanitaires qui ont tendance à s'enliser, le budget du CICR a connu une hausse significative ces dernières années. Avec ce contrat, le Conseil d'Etat réitère sa volonté de poursuivre la collaboration établie de longue date avec le CICR et définit, pour une nouvelle période de quatre ans, les modalités d'octroi de la subvention qui lui est accordée.

Le soutien du canton de Genève permettra de contribuer aux efforts humanitaires du CICR afin de venir en aide aux populations affectées par des conflits dans des contextes oubliés par l'opinion publique et les médias, et donc plus difficiles à financer.

Cet engagement s'inscrit dans le cadre de la loi sur le financement de la solidarité internationale et entend renforcer la position de Genève en tant que capitale du droit humanitaire.

Protection des nourrissons et des jeunes enfants des rues et des communautés marginalisées, Philippines

L'Etat de Genève, grâce à son fonds de solidarité internationale, a octroyé une subvention de 52'000 F à Virlanie Suisse pour son projet de protection des enfants des rues à Manille. La capitale compte 1.3 million de personnes vivant dans des habitats informels et 30'000 enfants des rues.

La Maison des Bébés et Tout-petits, un foyer fondé par Virlanie en 2011, prend en charge de façon holistique (santé, nutrition, motricité, préparation à l'école) les enfants abandonnés ou en situation de grande vulnérabilité, tout en encourageant la réunification familiale. Virlanie Suisse mène aussi des activités de sensibilisation du public suisse, plus particulièrement genevois.

Soutien au centre de réhabilitation de Sarmada dans le Gouvernorat d'Idleb en Syrie

L'Etat de Genève, grâce à son fonds de solidarité internationale, a octroyé une subvention de 58'312 F à l'Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM) pour son projet d'aide humanitaire visant à soutenir le centre de réhabilitation de Sarmada, dans le Nord de la Syrie.

Alors que ce pays entre dans sa septième année de conflit, les besoins humanitaires demeurent considérables et l'accès aux soins de santé reste un enjeu.

Afin de désengorger l'hôpital de Bab Al Hawa, situé non loin de la frontière avec la Turquie, l'UOSSM gère un centre de réhabilitation situé à quelques kilomètres, plus précisément à Sarmada. Ouvert depuis 2014, ce centre médical accueille des patients notamment pour des soins post opératoires et de rééducation. Le soutien du canton servira à soutenir le fonctionnement du centre durant quelques mois en 2018.haut de page