Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 01. Population > Mouvement migratoire

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 01. Population

Mouvement migratoire

Méthodologie

Mouvement migratoire
Champ et provenance des données
On entend par migration ou mouvement migratoire un ensemble de déplacements ayant pour effet de transférer la résidence ou le domicile des intéressés d'un certain lieu de provenance (ou lieu de départ), à un certain lieu de destination (ou lieu d'arrivée).

La statistique des migrations, qui est issue de la statistique cantonale de la population (voir le domaine Etat de la population, rubrique méthodologie), distingue trois types de mouvement migratoire : les mouvements intercommunaux, intersecteurs et extérieurs du canton.

Mouvement migratoire intercommunal
Il concerne les mouvements de personnes entre deux communes du canton : l'une de provenance et l'autre de destination. Les déplacements à l'intérieur d'une même commune ne sont pas pris en compte.

Mouvement migratoire intersecteur
Le mouvement migratoire intersecteur ne concerne que la ville de Genève, dont le territoire a été divisé en 16 secteurs statistiques ("quartiers"). Il est constitué par l'ensemble des déplacements entre deux secteurs statistiques; les déplacements à l'intérieur d'un même secteur ne sont pas pris en compte.

Mouvement migratoire extérieur du canton
Le mouvement migratoire extérieur concerne les personnes en provenance de l'extérieur du canton (immigrants) ou à destination de l'extérieur du canton (émigrants).

Solde migratoire
Le solde migratoire (intercommunal, intersecteur ou extérieur du canton) est égal à la différence entre l'effectif des immigrants et l'effectif des émigrants. Il est positif quand l'immigration l'emporte sur l'émigration.

Déménagements
Calcul du volume des déménagements
Pour établir le volume des déménagements dans le canton, deux sources complémentaires sont actuellement disponibles : la statistique cantonale de la population (SCP) et la statistique cantonale des loyers (SCL). Ces deux statistiques reposant sur des champs et des méthodologies différentes, elles aboutissent à des évaluations distinctes.

Statistique cantonale de la population
La SCP fournit une estimation du nombre de déménagements à partir de l'enregistrement des changements d'adresse à l'intérieur du canton – comparaison des adresses des résidents à fin décembre de l'année courante avec celles de fin décembre de l'année précédente (calcul effectué de 1990 à 2007). Depuis 2007, la méthode de calcul est affinée. Les changements d'adresse peuvent être établis par mois et sommés sur l'année. Ce dénombrement est complété avec celui des personnes qui ont immigré (total des arrivées dans le canton) ou émigré (total des départs du canton). La SCP ne relève pas les motifs des changements d'adresse. L'unité de base de la SCP est la personne et cette statistique ne permet pas de recomposer les ménages. Par exemple, si une famille de quatre personnes change d'adresse pour occuper un autre logement, la SCP enregistre quatre déménagements.

Statistique cantonale des loyers
La SCL saisit la date du changement de titulaire du bail pour les logements non neufs ainsi que la date d’entrée des premiers locataires pour les logements neufs. Dans ce cadre, les déménagements sont approchés en identifiant les logements loués à de nouveaux locataires durant l'année sous revue (plus précisément, entre mai de l'année sous revue et mai de l'année précédente). La SCL n'estime qu’une partie des déménagements, car elle :
  • ne porte que sur les logements mis en location (villas ou chambres louées exclues);

  • n'enregistre pas les changements d’occupants des logements lorsque le titulaire du bail reste inchangé (en cas de sous-location, par exemple);

  • ne saisit pas les modifications intervenant dans la composition des ménages (arrivée d’un nouveau partenaire, départ d’un enfant devenu adulte, par exemple).
Pour plus de détails méthodologiques sur la statistique cantonale des loyers, se référer au domaine Prix à la consommation.